18 Juin - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Boccia – Open mondial

L’argent pour Bussière à l’Open mondial

Montréal, 18 juin 2016 (Sportcom) – Éric Bussière, de Verchères, a terminé deuxième de la classe BC3 samedi à l’Open mondial de boccia disputé à Povoa de Varzim, au Portugal. Le Québécois a perdu 6-1 en finale face au Portugais José Carlos Macedo à ce dernier rendez-vous international avant les Jeux paralympiques.

Bussière a connu une journée presque parfaite en remportant son match en huitièmes de finale contre le Portugais Luís Silva (4-3) et celui en quart de finale contre Nurulasyiqah Binte Mohammad Taha du Singapour (3-3). En demi-finale, il a de nouveau été le plus fort en éliminant Patrick Wilson de la Grande-Bretagne par la marque de 4-2.

« Je savais que j’avais une grosse journée devant moi et je suis content de m’être rendu jusqu’au bout. J’ai pris les matchs un à la fois et j’ai joué mon meilleur boccia. J’ai beaucoup appris de mes derniers tournois et avec les deux mois d’entrainement que j’ai devant moi, je suis confiant plus que jamais pour Rio en septembre », a commenté Bussière, âgé de 30 ans.

Vendredi, en ronde des poules, le protégé de l'entraîneur Mario Delisle a enchaîné trois victoires pour terminer en tête de son groupe. Il a d’abord vaincu le Polonais Damian Iskrzycki par la marque de 6-2 pour poursuivre sa lancée en battant 11-1 le Tchèque Jiri Svojanovský. Finalement, l’athlète de 30 ans s’est imposé 11-1 face au Russe Maksim Vasilyev.

Également en action en classe BC3, Philippe Lord et Paul Gauthier n’ont pas accédé au tableau principal de cette catégorie. Lord, de Blainville, a terminé dernier de son groupe de poule avec trois défaites alors que Gauthier, de Vancouver, a fini deuxième avec une victoire et deux défaites. Ils ont donc pris chacun le 32e et 26e rang du classement final.

Top-10 pour Dispaltro et Levine

Dans la catégorie BC4, Marco Dispaltro et Alison Levine ont tous deux été éliminés en quart de finale où ils ont respectivement terminé septième et huitième. Les Québécois ont eu droit à une compétition au calibre relevé alors que le numéro deux et trois mondial, ainsi que plusieurs joueurs du top-10, étaient présents ce week-end.

Dispaltro, de Saint-Jérôme, a d’abord vaincu 3-2 le Slovaque Robert Durkovic aux huitièmes de finale. « C’est un adversaire que je connaissais bien. Au dernier Championnat du monde, il m’avait sorti. J’avais hâte de jouer contre lui. C’était un match vengeance. J’étais un peu plus prêt cette fois-ci et j’avais une stratégie nouvelle que j’ai utilisé contre lui. »

Toutefois, le parcours du cinquième joueur mondial s’est arrêté au tour suivant alors que le Slovaque Samuel Andrejcik lui a montré la porte de sortie par la marque de 5-1.

Durant les derniers jours, Marco Dispaltro, âgé de 48 ans, a eu l’occasion de mettre à exécution une nouvelle technique utilisée lorsque les cochonnets sont ouverts à l’intérieur d’une distance de cinq mètres. « J’ai changé ma façon de lancer seulement après le Défi sportif en début mai, alors il y a encore du travail à faire. Je pense que c’était un changement nécessaire à apporter même si ça doit encore être peaufiné, ça donne des avantages. »

Vendredi, en ronde de qualifications, Dispaltro a cumulé une fiche de deux victoires face au Slovène Bartol Matjaž (7-1) et contre le Russe Ivan Frolov (7-0).

Pour sa part, Levine, de Côte-Saint-Luc, a perdu en quart de finale 9-1 face à Stephen McGuire de la Grande-Bretagne après avoir gagné 4-2 contre la Slovaque Michaela Balcova en huitièmes de finale.

Précédemment, Alison Levine a remporté son premier match de la ronde de qualifications contre Bastian Keller de la Grande-Bretagne (5-1), mais a ensuite perdu face au Slovaque Samuel Andrejcik (3-2). « J’ai eu une bonne première journée de compétition individuelle. J’ai commencé en force avec une victoire. Mon second match a terminé plus serré avec une défaite contre le joueur le plus fort de la Slovaquie », a fait savoir la joueuse de 26 ans.

La Vancouvéroise Caroline Vietniek a fini 10e après avoir été éliminée en huitième de finale en perdant 5-4 contre le Portugais Pedro Clara.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Simone Boilard anime le spectacle

Montréal, 18 mai 2024 (Sportcom) – Simone Boilard (Uno-X Mobility) s’est démarquée samedi lors de la troisième et avant-dernière étape du Tour…

Nos partenaires