2 Fév - 2020 | par Mathieu Fontaine

Patinage de vitesse longue piste – Championnats des quatre continents

Laurent Dubreuil à 0,02 seconde de l’or

Nouvelle

Montréal, 2 février 2020 – Laurent Dubreuil est passé tout près de mettre la main sur l’or, dimanche, à Milwaukee, où il prenait part au 1000 m des Championnats des quatre continents de patinage de vitesse longue piste.

Le Lévisien a finalement conclu à 0,02 seconde du vainqueur, le Japonais Koki Kubo (1 min 8,544 s). « Je n’ai pas été chanceux avec les écarts cette semaine! » a lancé Dubreuil, rappelant sa quatrième place récoltée au 500 m vendredi.

« Ça demeure une bonne course. C’est sûr que je peux penser à quelques endroits où j’aurais pu gagner des fractions de seconde, mais le constat est le même pour tous les participants. Je visais l’or, mais je suis tout de même très satisfait », a-t-il poursuivi.

Inactif au cours des sept dernières semaines en raison d’une blessure à l’aine, le patineur de 27 ans sera de retour à l’action le week-end prochain, à Calgary, en marge de la cinquième étape de la Coupe du monde.

Il s’agira de l’occasion parfaite de peaufiner sa préparation en vue des Championnats du monde qui auront lieu du 13 au 16 février, à Salt Lake City. « Je veux arriver prêt pour cette compétition! J’ai réussi à briser la rouille cette fin de semaine, mais je dois encore améliorer quelques aspects de mon patinage, dont mes départs. C’est de mieux en mieux chaque jour et ça augure bien pour la suite », a-t-il assuré.

La Rue de retour au pied du podium

Tout comme samedi au 1500 m, David La Rue a encore fois terminé au quatrième rang lors du 1000 m. L’athlète de Saint-Lambert a enregistré un chrono de 1 min 9,02 s, soit 0,17 seconde de plus que le médaillé de bronze, le Sud-Coréen Jin-Su Kim.

« Ce sont choses qui arrivent! Je pense que j’aurais pu avoir un meilleur départ, mais je manque de jambes présentement », a indiqué La Rue, qui note tout de même beaucoup de positif à retenir de son passage à Milwaukee.

« C’est plate de ne pas être sur le podium, mais l’exécution était encore bonne aujourd’hui (dimanche). C’est quelque chose qui faisait défaut en début d’année et j’observe une belle amélioration. »

Tout comme ses coéquipiers, La Rue mettra le cap vers Calgary, lundi. Il profitera des prochains jours pour récupérer et être eu meilleur de sa forme quand la compétition s’amorcera, vendredi.

« Toute ma préparation a été établie en considération de cette Coupe du monde. Je vais réduire le volume d’entraînement, tout en gardant mon système nerveux actif. Je veux être au top et je vais tout ce qu’il faut pour y arriver », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Un souci de moins pour Sabrina Duchesne

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Pour une rare fois en compétition internationale, les chronos n’étaient pas la priorité absolue de la…

Nos partenaires