12 Déc - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

« 8 podiums en 8 courses, c’est inespéré » -Laurent Dubreuil

Nouvelle

Montréal, 12 décembre 2021 (Sportcom) – Abonné au podium du 500 m depuis le début de la saison des Coupes du monde, Laurent Dubreuil a conclu sa saison automnale dimanche avec une autre belle performance, raflant la médaille de bronze à son épreuve de prédilection, à Calgary.

Après une médaille d’or et un record personnel vendredi au premier 500 m de la fin de semaine, Dubreuil savait qu’il serait difficile de faire mieux dimanche. Il accueille toutefois cette huitième médaille de la saison avec beaucoup de joie.

« Je suis content, ce n’était pas aussi bon qu’avant-hier (vendredi), mais c’est dur de répéter cette performance-là. J’ai été capable de me recentrer et de retourner sur le podium », a mentionné Dubreuil (+0,16 seconde) après sa performance.

Le Québécois a été devancé par le Russe Viktor Mushtakov qui a réalisé un chrono de 33,903 secondes pour obtenir la médaille d’or. Yuma Murakami (+0,08 seconde) est monté sur la deuxième marche du podium. Alex Boisvert-Lacroix a terminé septième, 0,30 s derrière Mushtakov.

Malgré ses succès en début de saison, pas question de s’assoir sur ses lauriers pour Dubreuil qui est conscient qu’il reste encore bien du travail à faire pour être capable de devenir champion olympique dans cette catégorie.

« C’est au-delà de mes attentes, 8 podiums en 8 courses, c’est inespéré. Je ne considère pas que ça veut dire grand-chose pour les Jeux. Il y a tellement de choses qui peuvent se passer d’ici là, je suis toutefois très content de la façon dont ça s’est déroulé depuis le début de la saison », a expliqué Dubreuil, deux mois exactement avant la présentation du 500 m aux Jeux de Pékin.

L’athlète de 29 ans était également en action au 1000 m en fin de journée dimanche. Après avoir connu un excellent départ, Dubreuil a finalement pris le huitième rang de la compétition, un résultat attendu pour lui qui souhaitait remplir les critères de présélection pour les Olympiques.

« Je suis toujours très bon en début de course et je ralentis un peu par la suite. Ça pourrait être mieux, mais j’ai réalisé ce que je voulais faire : demeurer dans le top-8 du classement général au 1000 m. »

Le 1000 m a été remporté par le Chinois Zhongyan Ning dans un temps de 1 min 6,656 s. L’Américain Jordan Stolz (+0,31 seconde) et Mushtakov (+0,33 seconde) suivent dans l’ordre sur le podium. Antoine Gélinas-Beaulieu a pris le 12e rang (+1,04 seconde).

Plus tôt dans la journée, Cédrick Brunet participait à l’épreuve du 500 m dans la division B où il s’est classé 15e.

Du côté féminin, Valérie Maltais a terminé au septième rang du départ groupé. Sa compatriote Ivanie Blondin (+0,20 seconde) a remporté la médaille d’argent derrière Francesca Lollobrigida de l’Italie.

Maltais a ensuite conclu sa journée de travail avec une cinquième place au 1500 m en division B.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

De l’or et des records personnels

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen se trouvaient au premier rang du classement général provisoire après…

Nos partenaires