3 Déc - 2021 | par Mathieu Fontaine

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

« Je suis capable de faire encore mieux » – Laurent Dubreuil

Nouvelle

ISU

Montréal, 3 décembre 2021 (Sportcom) – Comme il en a eu l’habitude depuis le début de la campagne, Laurent Dubreuil est une fois de plus monté sur le podium, vendredi, à la Coupe du monde de Salt Lake City. Malgré quelques ratés au niveau de l’exécution, le patineur québécois est parvenu à se classer troisième au 500 m, record personnel à la clé.

Après avoir effectué un faux départ, Dubreuil a joué de prudence à la seconde occasion, ce qui ne s’est pas reflété dans sa performance générale. Bien au contraire, le Lévisien est d’avis que ce sont les premiers instants de son épreuve qui lui ont permis d’obtenir une cinquième médaille en autant de sorties sur cette distance cette saison.

« Mon départ a vraiment été la meilleure partie de ma course. C’est sûr que j’ai été un peu plus prudent sur les deux premiers pas, mais ça ne m’a pas déconcentré. […] C’était vraiment un bon départ, mais techniquement, j’ai fait des erreurs pendant mon tour. Je dirais que je suis juste content d’avoir fait une bonne course dans l’ensemble », a-t-il analysé à l’issue de sa journée de travail.

Au final, le champion du monde de l’épreuve a conclu à 8 millièmes de seconde du Japonais Wataru Morishige et de la médaille d’argent, puis à 5 centièmes du vainqueur, Yamato Matsui, également du Japon.

Qui plus est, son temps de 34,099 s représente un record personnel. Un exploit certes appréciable, mais qui est loin de satisfaire le principal intéressé qui a déjà hâte à dimanche, où il se retrouvera sur la ligne de départ au 500 m et au 1000 m.

« Honnêtement (le record) c’est le fun, mais mon but est toujours de faire 33 secondes et je sais que c’est faisable, surtout à Salt Lake City ou à Calgary. Je suis content quand même, mais je ne porte pas trop d’attention à ça, parce que je pense que j’ai fait des courses meilleures que ça dans ma vie. […] Ce n’était pas parfait aujourd’hui (vendredi) et c’est normal que ça arrive aussi, mais je sais que je suis capable de faire encore mieux », a-t-il conclu.

Également en action au 500 m, Alex Boisvert-Lacroix a pris le cinquième rang de la division B avec un temps de 34,490 s.

Valérie Maltais se surpasse au 3000 m

Du côté féminin, Valérie Maltais a elle aussi profité de la journée de vendredi pour réaliser une nouvelle marque personnelle. La patineuse de Saguenay a stoppé le chrono à 3 min 59,223 s au 3000 m, un temps bon pour le 10e rang du classement final de l’épreuve.

« Ça faisait presque deux ans que je voulais faire en bas de quatre minutes, alors je suis vraiment contente », a-t-elle laissé tomber en visioconférence.

« J’avais un bon plan de course et j’ai très bien exécuté. J’étais partie un peu trop vite dans mes courses plus tôt dans la saison et mon but était de mieux gérer mon énergie pour en avoir jusqu’au bout. C’était encore un peu difficile à la fin et les derniers tours seront à travailler, mais c’était pas mal mieux déjà. »

Irene Schouten (3 min 52,899 s) et Antoinette de Jong (+2,29 s) ont obtenu le doublé pour les Pays-Bas lors de cette épreuve, tandis que la Norvégienne Ragne Wiklund (+2,62 s) a complété le top-3.

Isabelle Weidemann (+3,01 s) a pour sa part conclu au pied du podium, alors qu’Ivanie Blondin (+3,98 s) pointe au sixième rang. Les deux Ontariennes seront de retour sur la glace de l’anneau olympique de Salt Lake City dès samedi, pour disputer la poursuite par équipe en compagnie de Maltais.

Le trio de l’unifolié tentera alors de monter sur la plus haute marche du podium pour une deuxième fois en autant de courses cette saison.

« On a très hâte ! On a fait des superbes courses aujourd’hui et ça prouve qu’on a de bonnes jambes. On va se rencontrer ce soir en vue d’établir un plan de match, mais on est confiantes. Je suis vraiment très excitée pour cette course », a indiqué Maltais, ajoutant que ses coéquipières et elle pourraient y aller d’une nouvelle stratégie pour l’occasion.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Une centaine de médailles au cou

Mikaël Kingsbury signe une 4e victoire de suite dans une finale tragique Montréal, 14 janvier 2022 (Sportcom) – La collection de médailles…

7 Jan - 2022 | par Mathieu Fontaine

Jules Burnotte 75e dans la tempête

Montréal, 7 janvier 2022 (Sportcom) – Le biathlète Jules Burnotte a dû composer avec les caprices de Dame Nature au sprint de 10 kilomètres…

15 Jan - 2022 | par Mathieu Fontaine

L’équipe canadienne en pleine ascension

Montréal, 15 janvier 2022 (Sportcom) – Le biathlète Jules Burnotte et ses coéquipiers de la formation nationale ont obtenu leur meilleur résultat de la campagne…

16 Jan - 2022 | par Sportcom

Marie-Michèle Gagnon 34e en super-G

Montréal, 16 janvier 2022 (Sportcom) – Au lendemain du premier top-5 de sa carrière en descente, la skieuse Marie-Michèle Gagnon a dû se contenter du 34e échelon dimanche,…

Nos partenaires