20 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Laurent Dubreuil est de retour au sommet

Nouvelle

Photo: International Skating Union

Montréal, 20 novembre 2021 (Sportcom) – Il se disait fatigué la veille et espérait retrouver la forme rapidement. Samedi, le patineur de vitesse longue piste Laurent Dubreuil a repris du poil de la bête en étant couronné vainqueur du 500 m à la Coupe du monde de Stavanger, en Norvège.

Il s’agit de sa troisième médaille en autant de courses sur cette distance cette saison. La fin de semaine passée en Pologne, Dubreuil avait mis la main sur des médailles d’argent et de bronze au 500 m, son épreuve de prédilection.

Champion du monde en titre, sa victoire de samedi est sa première en Coupe du monde depuis 2017, alors qu’il avait triomphé à cette même épreuve à Heerenveen. De ses 18 médailles remportées dans le circuit depuis le début de sa carrière, ce sont ses deux seules en or à l’individuel.

« C’est le fun d’être premier, c’est un feeling différent d’être troisième ! » a déclaré Laurent Dubreuil. « On pourrait en donner cinq médailles, mais au final, il n’y a aucun doute qu’on en donnerait au moins une, celle du gagnant, où tu sais que tu as battu tout le monde. »

À lire: Laurent Dubreuil ne peut maintenir le rythme et termine 12e du 1000 m

Jumelé au Russe Artem Arefyev, le Lévisien a connu un moins bon départ que son opposant, ce qu’il n’avait pas prévu dans son plan de match. Il n’a pas douté en ses capacités, sachant que sa force figure surtout dans le deuxième droit. Il a accéléré et a bien négocié le dernier virage pour afficher un temps de 34,573 s.

Arefyev a finalement terminé deuxième à seulement 0,03 seconde du Québécois, tandis que le Polonais Marek Kania (+0,08 seconde) a complété le podium.

La fatigue ne s’était pas complètement estompée en cette deuxième journée d’activités, ce qui a eu pour effet de diminuer les attentes du principal intéressé.

« Finalement, j’avais plus de jambes que je pensais ! J’ai été capable de rebondir après la journée d’hier et ça me rend particulièrement fier. […] C’est un bon signe ! Je sais que je n’ai pas nécessairement besoin de ma meilleure course pour l’emporter. »

Laurent Dubreuil occupe maintenant le premier rang du 500 m au classement de la Coupe du monde avec 162 points, tout juste devant le Japonais Tatsuya Shinhama et ses 154 points. Ils seront jumelés dimanche à l’occasion du deuxième 500 m de la fin de semaine.

« Je m’attends à être un peu en retard après 100 m et mon but sera d’avoir une course similaire à celle d’aujourd’hui. Ça va être une belle lutte et je m’attends à ce que ce soit très difficile de le battre. »

Boisvert-Lacroix profite de chaque occasion

Également en action, Alex Boisvert-Lacroix a pris le 10e rang de la catégorie B au 500 m.

Il a ensuite fait équipe avec Antoine Gélinas-Beaulieu et Vincent De Haitre pour le sprint par équipe. Le trio canadien a conclu au sixième échelon à 2,52 secondes des Chinois, décorés d’une médaille d’or.

Si plusieurs Canadiens ont préféré renoncer à cette épreuve, qui ne sera pas présentée à nouveau cette année, Alex Boisvert-Lacroix voulait saisir l’occasion de patiner à l’international.

« Je trouvais que c’était une belle opportunité pour moi de me présenter sur la ligne de départ et de faire une course supplémentaire pour mettre un peu plus de millage dans les jambes », a-t-il expliqué.

« On n’avait pas des attentes trop élevées non plus. J’étais avec deux gars qui ne sont pas spécifiquement sprinteurs, a-t-il poursuivi. J’ai voulu prendre mon temps plus que dans mes 500 mètres, qui sont souvent très précipités. Peut-être que ça va m’aider dans ma course de demain », a conclu le Sherbrookois, qui sera lui aussi du 500 m prévu dimanche.

Valérie Maltais et Antoine Gélinas-Beaulieu participeront quant à eux au 1500 m pour boucler cette Coupe du monde.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Du progrès pour Laurence St-Germain

Montréal, 21 novembre 2021 (Sportcom) – Laurence St-Germain a connu une bonne journée à la Coupe du monde de Killington, au Vermont,…

Nos partenaires