4 Mar - 2018 | par Audrey Clement-Robert

Patinage de vitesse sur longue piste – Championnats du monde par distance sprint

Laurent Dubreuil termine la saison en force

Montréal, 4 mars 2018 (Sportcom) – Après une saison 2017-2018 parsemée de hauts et de bas, le patineur de vitesse sur longue piste Laurent Dubreuil s’apprête à prendre des vacances avec l’esprit en paix. Avec comme objectif un top-10, il a conclu au 12e rang des Championnats du monde par distance sprint, à Changchun, en Chine, dimanche.

Au classement cumulatif des quatre épreuves de cet événement, soit deux 500 m et deux 1000 m, le Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (champion olympique en titre du 500 m) a été sacré champion devant les Néerlandais Kjeld Nuis (médaillé d’or du 1000 m aux Jeux de 2018) et Kai Verbij.

Au deuxième 500 m du week-end, le Lévisien a stoppé le chrono à 34,99 s, bon pour la deuxième place. Il a accusé un retard de 0,3 seconde sur Holmefjord Lorentzen (34,96 s). Le Néerlandais Ronald Mulder (35,04 s) a pris le troisième rang.

« Hier, j’ai dit que c’était mon meilleur 500 m, mais c’est aujourd’hui. J’étais premier avec une paire à faire. Quand j’ai vu que le Norvégien n’avait pas eu un bon départ, je pensais que j’allais l’avoir. Il m’a battu de très peu », a commenté l’athlète de 25 ans.

« J’avais une très, très, très bonne paire avec le Norvégien Henrik Fagerli Rukke, un monstre de 220 lb. J’ai eu un excellent départ, le deuxième plus vite de la saison. Il était en avant de moi dans le deuxième droit, je l’ai ciblé et je suis allé le chercher. »

Même s’il se dit très content de sa performance, il a avoué avoir des sentiments partagés face à son 500 m, lui qui a terminé 18e à cette épreuve aux Jeux olympiques il y a une semaine et demie.

« Si je pouvais échanger ce résultat avec celui de Pyeongchang, je le ferais. J’aurais peut-être eu une médaille aux Jeux, même si c’est difficile à dire avec la vitesse des glaces. Ici, il n’y a pas de médailles par distance, mais je suis sur le podium. Ça me réconforte dans les choix que j’ai faits. Ça me prouve que l’entraînement a bien fonctionné et que j’ai pris les bonnes décisions à ma tentative d’être bon. »

Vous pourriez aussi aimer...

25 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Arianne Gallant à la croisée des chemins

Montréal, 25 mars 2024 (Sportcom) – Il y a exactement un an, Arianne Gallant vivait l’un des moments forts de sa jeune…

Nos partenaires