10 Avr - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Ski acrobatique (bosses) – Championnats du monde juniors

Laurent Dumais champion du monde junior en duel

Montréal, 10 avril 2016 (Sportcom) – Laurent Dumais a remporté l’or à l’épreuve de bosses en parallèle, dimanche, à ses premiers et derniers Championnats du monde juniors de ski acrobatique, à Are, en Suède. La Canadienne Berkley Brown est quant à elle montée sur la troisième marche du podium chez les femmes.

« Ç'a super bien été! Bien que j’ai eu un entraînement difficile, les conditions [de la piste] étaient beaucoup plus dures ce matin comparées à samedi. Après, ça s’est ramolli et mon plan de match, mon énergie et ma motivation n’ont pas arrêté d’augmenter. Je me suis laissé aller », a commenté le skieur de Québec.

Âgé de 20 ans, Dumais a connu un parcours parfait alors qu’il a éliminé tour à tour le Britannique William Feneley, le Finlandais Miska Mustonen, le Français Jeremy Lenvers et l’Américain Jack Kariotis.

« C’était des duels serrés, sauf la ronde des 32 où nous sommes contre des jeunes qui ont moins d’expérience. C’était une descente de pratique pour moi. Après, à ma seconde course, le Finlandais allait assez vite, tout comme le Français. À cette descente, je l’ai rattrapé sur le deuxième saut. C’est peut-être ce qui m’a sauvé. Les duels contre les Américains étaient assez serrés aussi », a analysé Laurent Dumais.

En finale, le Québécois s’est imposé contre un autre Américain, Emerson Smith. Kariotis a pour sa part complété le podium après avoir gagné contre le Kazakh Pavel Kolmakov.

Le bosseur a exécuté dimanche des « descentes classiques de duel » et des éléments qu’il contrôle bien même lorsqu’il dévale la pente à grande vitesse. « Dans le bas j’y suis allé avec un back cross parce que le niveau de difficulté est moins haut et la marge d’erreur moins grande. »

Dumais venait à Are avec une idée bien précise en tête : prouver qu’il est prêt à passer à la prochaine étape, le circuit de la Coupe du monde. « Aujourd’hui, je voulais seulement m’amuser et représenter mon pays. Nous avons eu une journée difficile samedi pour le Canada, alors c’était un peu la rédemption dimanche. C’est un peu le bonbon parce que j’étais censé être au repos. »

Le Québécois aura une courte période de vacances puisqu’il s’envolera le 25 avril à Whistler pour le premier camp d’entraînement de l’équipe canadienne.

De son côté, Jean-Christophe Nadeau, de L'Île-Bizard—Sainte-Geneviève, a pris le huitième rang. Le skieur de 18 ans avait bien commencé sa journée en éliminant le Russe Dmitry Kolesnikov et l’Américain Hunter Bailey. Toutefois, les choses ont changé face à un autre représentant des États-Unis, Jack Kariotis, qui a été le plus fort du duel en quart de finale.

Également en action, Alexandre Lavoie, de Lac-Beauport, a connu une courte journée en s’inclinant à sa première descente face au Finlandais Riku Voutilainen. Il a terminé 18e.

Le Canadien Ryan Portello a été éliminé en huitième de final et a fini 10e.

Brown en bronze

Chez les femmes, Valérie Gilbert, de Sainte-Adèle, a conclu au sixième rang. Elle a d’abord montré la porte de sortie à sa compatriote Laurianne Desmarais-Gilbert, de Sainte-Adèle, dans le tableau des 32.

Toutefois, en quart de finale, la Canadienne Berkley Brown a mis un terme à la journée de Valérie Gilbert, âgée de 17 ans. Plus tôt dans la compétition, Brown a aussi éliminé sa compatriote Sofiane Gagnon au premier tour des qualifications.

Brown a poursuivi sa route avant de perdre face à la Japonaise Hinako Tomitaka. En petite finale, la Canadienne a gagné contre la Française Camille Cabrol et a mis la main sur la médaille de bronze.

Finalement, c’est Tomitaka qui a été couronnée championne du monde en duel après avoir vaincu la Française Lea Bouard, médaillée de bronze à l’épreuve individuelle samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Oct - 2022 | par Luc Turgeon

À chacun son moment de gloire

Steven Dubois et Pascal Dion gagnent leur finale individuelle et les deux relais canadiens montent sur le podium Montréal, 30 octobre 2022…

Nos partenaires