5 Fév - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Surf des neiges - Jeux olympiques de Pékin

Laurie Blouin surfe vers la finale

Nouvelle

Montréal, 5 février 2022 (Sportcom) – La planchiste québécoise Laurie Blouin s’est qualifiée pour la finale de descente acrobatique (slopestyle) à sa première journée de compétition en surf des neiges aux Jeux olympiques de Pékin.

L’athlète de Québec a obtenu une note de 71,55 (septième rang) à sa deuxième descente pour assurer sa participation à la finale qui se tiendra samedi soir, à 20h30 (heure du Québec).

« Je suis contente malgré les petites erreurs. L’important c’est d’avoir bien atterri et de m’être qualifiée pour la finale. Mon plan n’était pas d’y aller le plus fort possible, je voulais passer à l’étape suivante et c’est mission accomplie », a mentionné Blouin en entrevue avec Sportcom.

Avec une note de 66,85 à sa première descente, Blouin aurait tout de même été en mesure de se qualifier pour la finale avec ce pointage. Elle se doutait toutefois que toutes les athlètes allaient mettre les bouchées doubles en deuxième manche. Elle s’est alors concentrée sur ce qu’elle pouvait contrôler pour assurer sa place à la ronde ultime.

« Je ne veux pas trop regarder ce que les autres font. C’est sûr que tout le monde veut se qualifier pour la finale. J’ai amélioré ma première séquence et je savais que j’allais être capable de passer au tour suivant. »

La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott a obtenu la meilleure note de la journée avec ses 86,75 points. Elle a devancé la Japonaise Kokomo Murase (81,45 points) et la Finlandaise Enni Rukajarvi (78,83 points). Ces trois athlètes s’élanceront donc les dernières lors de la grande finale.

Blouin sera quant à elle sixième à dévaler la piste lors de la ronde ultime. Médaillée d’argent aux Jeux de Pyeongchang en 2018 à cette épreuve, la Québécoise de 25 ans tentera évidemment de monter une fois de plus sur un podium olympique.

« Je veux une autre médaille ! Je vais changer ma routine demain (samedi), j’ai plusieurs idées. Je suis contente d’avoir la chance de défendre ma place sur le podium. J’ai hâte ! » a-t-elle affirmé.   

Forte de son expérience en 2018, Blouin évoque un monde de différence entre les Jeux de Pyeongchang et ceux de Pékin, notamment à cause de la pandémie, mais aussi parce qu’elle estime avoir gagné énormément de maturité et d’expérience lors du plus récent cycle olympique.

« Avec l’âge, tu prends beaucoup de maturité et en quatre ans, tu peux acquérir énormément d’expérience. Je sais que je dois être plus intelligente dans mes descentes. Je prends parfois des risques inutiles, mais j’ai réussi à améliorer ça depuis Pyeongchang », a conclu Blouin.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une autre troisième place pour Pascal Ackermann

Montréal, 12 juillet 2024 (Sportcom) – L’Allemand Pascal Ackerman, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin chez Israel – Premier Tech,…

16 Juin - 2024 | par India Lafond

Sept Québécois en action à Val di Sole

Montréal, 16 juin 2024 (Sportcom) – Ce dimanche, sept représentants de la Belle Province étaient en action sur la piste de Val…

14 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Magdeleine Vallières-Mill conclut le Giro du bon pied

Montréal, 14 juillet 2024 (Sportcom) – Magdeleine Vallières-Mill (EF-Oatly-Cannondale) a franchi la ligne d’arrivée de la huitième et dernière étape du Tour…

Nos partenaires