7 Sep - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada - Nouvelle saison pour les associations provinciales

Le bénévolat du Dr Pierre Plourde a pris une facette bien particulière au Manitoba

Communiqué

Dr Pierre Plourde

Montréal, 7 septembre 2021 – Des personnes de tous les milieux ont mis l’épaule à la roue depuis le début de la pandémie de la COVID-19 pour permettre aux judokas canadiens de s’entraîner. Parmi elles, on retrouve le Dr Pierre Plourde, qui a grandement contribué au plan de retour à la compétition, tant au niveau de la province du Manitoba que sur la scène nationale.

L’agenda d’un médecin-hygiéniste est déjà très chargé, surtout en temps de pandémie. Celui du Dr Plourde ne fait pas exception. Déjà grandement impliqué, notamment en Haïti et dans la communauté de Split Lake au Nord du Manitoba, il a tenu à offrir également son aide en voyant les judokas de la région privés de leur sport favori.

« J’ai essayé de me rendre utile autant que possible », mentionne humblement le professeur au département des sciences de la santé et à celui de microbiologie médicale et des maladies infectieuses de l’Université du Manitoba.

Médecin hygiéniste à l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), le Dr Plourde dirige aussi le club de judo Saint-Boniface depuis plus de 25 ans. Il s’implique depuis plusieurs années auprès de différents comités provinciaux en judo, notamment en cas de blessures lors des différentes compétitions.

Judo Manitoba lui a donc demandé un coup de main pour faciliter le retour du judo dans la province. Épaulant déjà ses collègues de Winnipeg en santé publique quant à l’interprétation des consignes et les ajustements à faire pour qu’elles concordent avec les réalités des sports, surtout les sports de combat, il a ultimement vu son travail rayonner à l’échelle nationale.

« On m’a demandé d’aider avec les protocoles de retour au sport pendant la pandémie. J’ai vérifié ce que Judo Canada avait produit et j’avais des commentaires à faire comme médecin hygiéniste. J’ai contacté la fédération, échangeant principalement avec Nicolas Gill, et j’ai participé à plusieurs visioconférences. J’ai eu la chance de commenter en tant que spécialiste, mais aussi comme judoka et sensei. »

Le directeur général et directeur de la haute performance à Judo Canada ne se gêne pas pour encenser son implication bénévole. « Une des belles choses que la pandémie nous a permis de découvrir est le Dr Pierre Plourde! Plutôt méconnue du judo canadien avant le printemps 2020, son implication inespérée nous a fait découvrir un judoka qui représente parfaitement les valeurs du judo : modestie, sincérité, politesse et respect! Sa contribution et son expertise nous ont permis d’offrir à nos membres des protocoles de première qualité qui ont par la suite permis une reprise sécuritaire du judo à travers le pays », précise Nicolas Gill.

Après avoir donné son avis pour le plan de Judo Canada, le Dr Plourde a pu réutiliser son travail pour le Manitoba, en y apportant quelques ajustements. Un travail qui a été applaudi par la majorité des acteurs de sa province.

« Ç’a été vraiment utile pour nos senseis et nos clubs. L’équipe provinciale a pu continuer de s’entraîner, à l’exception de quelques interruptions, et tout le monde a dit que les lignes directrices avaient énormément aidé. »

Milton Good, président de Judo Manitoba, souligne l’importance de son travail. « Dr Pierre Plourde a été et continue d’être un membre précieux de Judo Manitoba. Dr Plourde est un brillant exemple d’une personne professionnelle et bénévole qui reste toujours très humble. Nous sommes très chanceux qu’il fasse partie de notre famille du judo. Il a été un allié précieux pour nous dans la mise en place du protocole de retour à la compétition au Manitoba. Il accomplit tout cela tout en continuant de remplir ses autres obligations professionnelles et personnelles. »

Jumeler profession et passion

C’est le père du Dr Pierre Plourde qui l’a initié au judo alors qu’il n’était âgé que de six ans et qu’il habitait au Nouveau-Brunswick. Cet art martial n’a jamais quitté sa vie depuis.

« Ça représente une bonne partie de ma vie. J’ai essayé d’autres sports, mais il y a seulement le judo que j’ai continué à pratiquer régulièrement », confirme celui qui est ceinture noire (Sandan) et qui se concentre maintenant sur l’administration du club de Saint-Boniface après avoir été entraîneur pendant de nombreuses années.

Si son expertise peut être utile pour le sport et les athlètes, il n’y a eu aucune hésitation : le Dr Plourde souhaite faire partie de la solution. « Ma philosophie est que je dois toujours me rendre utile au lieu d’être une barrière. Je dois faciliter la conversation, être pragmatique. »

Et son apport bénévole a été des plus soutenus dans la dernière année et demie. « Nos recommandations n’étaient pas parfaites, mais assez bonnes pour diminuer ou minimiser la propagation du virus dans le sport, tout en continuant de le pratiquer. »

Le retour sur les tatamis a demandé la collaboration de toute la communauté. À son club comme dans les différents comités, le Dr Plourde estime que c’est cette coopération qui a rendu possible la pratique sportive. « C’est un beau travail d’équipe entre les clubs. On s’est mis ensemble et ç’a été une occasion de solidifier notre solidarité dans la province. »

Vous cherchez un club près de chez vous? Consultez cette page : judocanada.org/fr/outils-de-recherche-de-club/

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

Source :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

 

 

A new season for provincial associations

A very special facet of Dr. Pierre Plourde’s volunteering in Manitoba

 

Montreal, September 7, 2021— People from all walks of life have stepped up since the start of the COVID-19 pandemic to allow Canadian judokas to train. Among them is Dr. Pierre Plourde, who has greatly contributed to the plan to return to competition, both in the province of Manitoba and on the national scene.

A Medical Officer of Health’s schedule is already very busy, especially during a pandemic. The one of Dr. Plourde is no exception. Already greatly involved, especially in Haiti and in the community of Split Lake in northern Manitoba, he also offered his help after seeing the judokas of the region deprived of their favourite sport.

“I’ve tried to be as useful as possible,” says the professor in the Department of Health Sciences and the Department of Medical Microbiology and Infectious Diseases at the University of Manitoba.

A Medical Officer of Health at the Winnipeg Regional Health Authority (WRHA), Dr. Plourde has also managed the Saint-Boniface judo club for over 25 years. He has been involved for several years with various provincial judo committees, particularly in the event of injuries during various competitions.

Judo Manitoba, therefore, asked him for a hand to facilitate the return of judo in the province. Already supporting his Winnipeg colleagues in public health in interpreting the instructions and making adjustments to them so that they are consistent with the realities of sports, especially combat sports, he ultimately saw his work shine nationally.

“I was asked to help with the return to sport protocols during the pandemic. I reviewed what Judo Canada had produced and had some comments as a Medical Officer of Health. I contacted the federation, speaking mainly with Nicolas Gill, and I participated in several videoconferences. I have had the chance to comment not only as a specialist, but also as a judoka and sensei.”

The CEO and High Performance Director of Judo Canada is not shy to praise Dr. Plourde’s volunteer involvement. “One of the beautiful things that the pandemic has allowed us is to discover is Dr. Pierre Plourde! Rather unknown to Canadian judo before spring 2020, his unexpected involvement made us discover a judoka who perfectly represents the values of judo: modesty, sincerity, politeness and respect! His contribution and his expertise have allowed us to offer our members top quality protocols which have subsequently enabled a safe resumption of judo across the country,” explains Nicolas Gill.

After giving his opinion on Judo Canada’s plan, Dr. Plourde was able to reuse his work with some adjustments for Manitoba. A work that was applauded by the majority of those involved in his province.

“It was really helpful for our senseis and our clubs. The provincial team was able to continue training, except for a few interruptions, and everyone said the guidelines helped tremendously.”

Milton Good, President of Judo Manitoba, emphasizes the importance of his work. “Dr. Pierre Plourde has been and continues to be a valuable member of Judo Manitoba. Dr. Plourde is the shining example of professionalism and volunteerism while remaining humble as always. We are very fortunate to have him as part of our Judo Family. He has been a valuable asset for us with our return to play protocols in Manitoba. All while continuing to meet all of his other professional and personal obligations.”

Combining profession and passion

It was Dr. Pierre Plourde’s father who introduced him to judo when he was only six years old and living in New Brunswick. This martial art has never left his life since.

“It’s a big part of my life. I tried other sports, but it was only judo which I continued to practise regularly,” confirms the black belt (Sandan), who now focuses on the administration of the Saint-Boniface Club, after having been a coach for many years.

Dr. Plourde did not hesitate to use his expertise to help the sport and athletes: he wants to be part of the solution. “My philosophy is that I should always be useful instead of being a barrier. I have to facilitate the conversation, be pragmatic.”

He sustained his voluntary contribution in the past year and a half. “Our recommendations were not perfect, but good enough to decrease or minimize the spread of the virus in sport, while continuing to practise it.”

The return to the tatami required the collaboration of the whole community. At his club as in the various committees, Dr. Plourde believes that it is this co-operation that has made the practice of sport possible. “It’s a great teamwork between the clubs. We got together and it was an opportunity to solidify our solidarity in the province.”

Are you looking for a club near you? Visit this page: judocanada.org/club-finder-tool/

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

 

Source:

Patrick Esparbès
COO
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

10 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Trois judokas canadiens se faufilent sur un podium

Montréal, 10 septembre 2022 – Les judokas canadiens ont raflé trois médailles à l’Open panaméricain de Saint-Domingue, samedi, en République dominicaine. Julien…

11 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Un doublé canadien pour conclure

Montréal, 11 septembre 2022 – Deux Canadiens sont parvenus à remporter une médaille dimanche, à l’Open panaméricain de Saint-Domingue, en République dominicaine….

Nos partenaires