5 Jan - 2021 | par Luc Turgeon

Racquetball

Le moment tant attendu est arrivé pour Samuel Murray

Nouvelle

Montréal, 5 janvier 2021 (Sportcom) – Tandis que les yeux des Américains sont rivés sur la Géorgie pour les élections sénatoriales, Samuel Murray se prépare quant à lui à y effectuer son retour sur la scène internationale. Après une pause forcée de près d’un an, le joueur de racquetball participera au Pro-Am Suivant Consulting à compter de jeudi à Lilburn, en banlieue d’Atlanta.

La dernière présence de Murray dans un tournoi du circuit international de racquetball (IRT) remonte au 15 mars 2020, lors du KWM Gutterman Shamrock Shootout de Chicago.

L’athlète originaire de Baie-Comeau voyait grand pour 2020. Diplômé en génie de la production automatisée à l’École de technologie supérieure en décembre 2019, il prévoyait se consacrer à son sport à plein temps pour la première fois de sa vie.

« J’ai toujours eu à gérer l’école en même temps que la compétition et là, je voulais me donner un an ou deux pour essayer de monter au classement du Pro Tour en me concentrant sur le racquetball. Ç’a duré deux mois et la pandémie est venue stopper mon élan », a raconté celui qui est présentement classé septième de l’IRT.

« Mon objectif était de percer le top-5, pour ensuite faire le top-3 et ainsi de suite. La clé est la constance. Je peux vaincre les meilleurs au monde de temps en temps, mais il suffit d’une mauvaise performance dans l’année pour que ce soit difficile de monter au classement par la suite. »

Après le premier confinement et avec un calendrier sur pause, Murray s’est déniché un emploi dans son domaine d’études. Il attend maintenant de voir ce que lui réserve le début de 2021 avant de remanier son horaire en fonction de son entraînement.

Une évaluation importante

L’événement de catégorie Grand Chelem de l’IRT permettra à Samuel Murray d’évaluer son jeu après une longue période où les adversaires de taille ont manqué. Étant le seul joueur de calibre Pro Tour à Montréal, l’athlète de 27 ans avait l’habitude de s’opposer à deux joueurs simultanément à l’entraînement, question d’équilibrer les forces et d’augmenter le degré de difficulté.

À son grand désarroi, les mesures prises au Québec pour contrer la propagation du virus autorisent uniquement les parties à un contre un. Il a donc dû se fixer d’autres objectifs avec son entraîneur pour parfaire son jeu et se sent maintenant prêt à reprendre l’action.

« C’est difficile de savoir où je me situe en ce moment et de tester mes limites, mais je ne vais pas là-bas en touriste et j’espère performer comme je le faisais avant, ou mieux encore », a-t-il déclaré.

Une source de motivation

Ce Grand Chelem arrive à un moment opportun pour Samuel Murray. Même s’il a eu accès au terrain dès le mois de juin, ce dernier a eu du mal à se motiver à l’entraînement sans savoir quand il allait renouer avec la compétition.

« Sans objectif, on a l’impression de s’entraîner un peu dans le vide. Ç’a vraiment été difficile. En jouant contre des joueurs un peu moins doués, j’avais moins besoin de pousser la machine et je me suis rendu compte que je jouais juste pour le plaisir et non pour m’améliorer. »

C’est en septembre que Murray a eu vent que le circuit Pro Tour pourrait reprendre au début de l’année 2021. « Juste la possibilité d’un retour m’a motivé et ça m’a permis de garder espoir. Je me suis entraîné plus fort en espérant que les compétitions recommencent à ce moment-là », a-t-il confié.

Il espère maintenant trouver des réponses en Géorgie en se frottant à l’élite internationale, alors que huit des dix meilleurs joueurs au monde se sont donné rendez-vous au sud de la frontière. « On se pose tous les mêmes questions à savoir comment les gens vont revenir, s’ils ont eu accès à un terrain et s’ils pourront voyager. J’ai hâte de voir comment ça va se présenter. »

Samuel Murray entamera le Pro-Am Suivant Consulting jeudi soir en double aux côtés de Jake Bredenbeck. Profitant d’un laissez-passer pour le premier tour en simple, il se mesurera vendredi au gagnant du duel opposant Jimmy Lan à Majeed Shahin.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Patrick Konrad s’offre la 16e étape

Montréal, 13 juillet 2021 (Sportcom) – Patrick Konrad (BORA-hansgrohe) a remporté la 16e étape du Tour de France mardi en s’échappant de…

11 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une autre journée éprouvante en montagne

Montréal, 11 juillet 2021 (Sportcom) – Les grimpeurs ont une fois de plus été en vedette, dimanche, lors de la 15e étape…

29 Juil - 2021 | par Éric Gaudette-Brodeur

Mary-Sophie Harvey réalise son rêve de petite fille

Montréal, 29 juillet 2021 (Sportcom) – La nageuse québécoise Mary-Sophie Harvey espérait partager les joies de l’obtention d’une médaille olympique avec ses coéquipières…

Nos partenaires