30 Jan - 2019 | par Mathieu Laberge

Ski para-alpin – Championnats du monde

Le tourbillon d’émotions rattrape Frédérique Turgeon

Nouvelle

Montréal, 30 janvier 2019 (Sportcom) – Médaillée d’argent en slalom (catégorie debout) la semaine dernière, Frédérique Turgeon est passée près de monter sur un deuxième podium aux Championnats du monde de ski para-alpin. Mercredi, la skieuse de Candiac a fini quatrième à l’épreuve de descente qui avait lieu à Kranjska Gora (Slovénie), à une demi-seconde du podium où la Française Marie Bochet s'est imposée.

Au-delà du résultat sportif, l’athlète de 19 ans est surtout satisfaite d’être allée jusqu’au bout de l’épreuve. Le décès de son père le mois dernier et sa décision de poursuivre sa saison font en sorte qu’elle sent qu’une pause de la compétition lui serait maintenant salutaire.

« Ce matin, je ne me sentais pas particulièrement bien en comparaison avec les autres matins des compétitions. Mon père me manque de plus en plus et contrôler mes émotions, c’est très demandant », a commenté Turgeon sans détour.

« Après avoir vu l’état de la piste qui était très raboteuse, je me suis questionnée à savoir si j’allais vraiment participer à la descente ou pas. Du coup, je suis fière de l’avoir faite et d’en sortir en un morceau, malgré la fatigue qui me rattrape. »

Le retard des entraînements des derniers jours lui a aussi donné plus de temps pour faire le point à propos de ce qu’elle vit.

« Ça m’a un peu remis dans un état où je pense justement beaucoup à mon père. Je me sens seule en fait. Si je ne me divertis pas avec le ski et la compétition, je trouve les jours particulièrement lourds. »

La jeune femme confie qu’elle tient le coup en gardant le contact avec sa mère qui est à la maison.

« J’ai hâte d’être chez moi ! » lance-t-elle en riant, mais aussi en ajoutant qu’elle devrait prendre une longue pause de la compétition, ce qu’elle ne fera que partiellement.

« Oui, ce serait normalement le temps de prendre une pause, sauf que j’ai l’impression que je me rapproche de mes buts et c’est très motivant. Ça ne me donne pas trop envie d’arrêter le ski, de peur que certaines me rattrapent. »

En février, Turgeon s’entraînera au Québec et pourra commencer à faire le deuil de son père auprès de sa famille. Elle enfilera à nouveau un dossard de Coupe du monde en mars où elle visera le globe de cristal en slalom.

Alexis Guimond presque sorti de piste

À la descente masculine, toujours en position debout, Alexis Guimond a perdu l’équilibre du côté intérieur dans un virage. Même si une partie de son corps a touché la neige, il a réussi à se redresser rapidement pour demeurer dans le parcours.

Le Gatinois s’est classé septième, à 2,52 secondes du médaillé d’or, le Suisse Theo Gmur.

Les épreuves de super combiné et de super-G seront disputées jeudi et vendredi.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Bonhomme et Plante en finale à la Madison

Montréal, 13 avril 2024 (Sportcom) – Lily Plante et Ariane Bonhomme n’avaient pas vraiment d’attente lorsqu’elles s’apprêtaient à s’élancer en finale de…

20 Avr - 2024 | par Mathieu Laberge

Un lent départ stoppe Hana Furumoto-Deshaies

Montréal, 20 avril 2024 (Sportcom) – La karatéka Hana Furumoto-Deshaies (2-1) s’est classée deuxième de sa poule du tableau des moins de…

Nos partenaires