22 Fév - 2016 | par Alexandra Piche

Rugby à sept – Séries mondiales

Les Canadiennes deuxièmes à Sao Paulo

Montréal, 21 février 2016 (Sportcom) – Les Canadiennes ont vécu une expérience difficile en finale de la première étape des Séries mondiales de rugby à sept dimanche, à Sao Paulo, au Brésil. Les Australiennes étaient complètement déchainées et n’ont laissé aucune occasion aux représentantes de l’unifolié de s’inscrire à la feuille de pointage, l’emportant 29-0 sous la pluie battante.

« Nous avons manqué de finition. Quelques fois, nous avons manqué d’appui un peu au contact et raté des ballons de récupération. Parfois, nous faisions de bons plaqués, mais les Australiennes réussissaient à sortir la balle et nous ne nous replacions pas assez vite », a commenté la joueuse québécoise Karen Paquin.

Selon elle, il y a eu de bonnes séquences de la part des Canadiennes, mais elles auront besoin de plus de pratique pour affronter la formation qui occupe présentement le premier rang mondial. « Il va certainement falloir retourner à la planche à dessin avec ça. »

Samedi, les Australiennes avaient d’ailleurs été les seules à vaincre la formation canadienne par la marque de 29-14, empêchant les représentantes de l’unifolié de terminer la ronde préliminaire avec une fiche parfaite. « Les Australiennes sont en bonne forme présentement. Elles ont un jeu très, très fluide. Samedi, nous avons cru comprendre que nous pouvions les dominer au niveau du contact. Nous avons moins pu utiliser cet aspect du jeu en finale dimanche, surtout avec la pluie. »

Les Canadiennes auront du temps pour se préparer à croiser de nouveau le fer avec les Australiennes d’ici les Jeux olympiques de Rio.

Une victoire historique en demi-finale

Plus tôt dans la journée, Karen Paquin, Bianca Farella et leurs coéquipières ont marqué l’histoire. Après avoir dominé la France (19-0) en quart de finale, elles ont eu le dessus 19-10 sur la Nouvelle-Zélande pour la première fois de leur histoire.

« Ça fait plusieurs fois que nous tentons de les battre, mais qu’elles reviennent dans la dernière minute de jeu. Ça a fait du bien d’avoir mis le pied sur l’accélérateur cette fois et d’avoir fini le match en force ! » s’est réjouie Paquin.

Avant dimanche, le meilleur résultat qu’avaient obtenu les Canadiennes face aux triples championnes des séries mondiales était un match nul. Elles avaient perdu les sept autres affrontements.

« Comparativement aux autres matchs, nous n’avons pas eu de moment de panique durant tout le temps que nous avons passé sur le terrain. Nous sommes restées calmes, même après le premier essai. C’était juste un essai, ce n’était pas grave, nous sommes revenues. Nous nous sommes fait confiance et avons respecté notre plan de match. C’est un peu tout ça qui a fait que nous avons pu partir avec la victoire », a expliqué Karen Paquin.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

30 Oct - 2022 | par Luc Turgeon

À chacun son moment de gloire

Steven Dubois et Pascal Dion gagnent leur finale individuelle et les deux relais canadiens montent sur le podium Montréal, 30 octobre 2022…

18 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un pressentiment qui se concrétise

Montréal, 18 novembre 2022 (Sportcom) – Lorsque Maxime Deschamps a patiné pour la première fois aux côtés de Deanna Stellato-Dudek en 2019,…

Nos partenaires