7 Jan - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Hockey – Coupe des nations

Les Canadiennes ont vite tranché le débat en prolongation

Montréal, 7 janvier 2016 (Sportcom) – Les Canadiennes et les Finlandaises se sont offert une chaude lutte en finale de la Coupe des nations de hockey jeudi. Ce sont finalement les joueuses de l’unifolié qui ont savouré la victoire en prolongation en l’emportant 4-3 à Füssen, en Allemagne.

« Nous nous attendions à un bon match. Nous sommes vraiment contentes de sortir d’ici avec la médaille d’or. C’était pas mal excitant. Nous avions un plan en tête et nous l’avons suivi », a souligné la capitaine de la formation nationale Mélodie Daoust.

Après 20 minutes de jeu sans but, où la gardienne ontarienne Amanda Leveille a arrêté cinq tirs et sa vis-à-vis Meri Raisanen huit, Rebecca Kholer a ouvert la marque à 5:55 en deuxième période. Moins de deux minutes plus tard, Jamie Lee Rattray a doublé l’avance des Canadiennes.

Les Finlandes ont diminué l’écart de moitié à mi-chemin dans le match, mais les Canadiennes ont repris une avance de deux buts grâce à Victoria Bach. Avant la fin de l’engagement, les joueuses scandinaves ont déjoué à nouveau Leveille pour revenir à 3-2.

« Nous nous sommes étudiées un peu en première période. Nous avons eu plusieurs chances de marquer en deuxième, mais nous avons été un peu trop indisciplinées, ce qui a donné plusieurs chances aux Finlandaises de revenir de l’arrière », a analysé Daoust au sujet du deuxième tiers.

Les Finlandaises ont ramené tout le monde à la case départ en début de troisième période, ce qui a finalement mené les deux équipes en prolongation.

Les Canadiennes n’ont eu besoin que de 48 secondes de temps supplémentaire pour marquer, gracieuseté de Rattray, son deuxième but de la rencontre.

Daoust et ses coéquipières ont vécu toute une expérience en Allemagne. « Le tournoi était incroyable! Notre équipe était vraiment le fun. Nous avions une belle chimie et nous l’avons démontré sur la glace », a indiqué l’athlète de Valleyfield, fière d’avoir mené son équipe à la médaille d’or à titre de capitaine.

« Nous avons beaucoup de vétérans qui ont contribué à ce succès. Toutes les joueuses, c’est comme si elles portaient la lettre sur leur chandail. Nous avons été unies jusqu’à la fin. Je suis vraiment fière de chacune de ces joueuses. Elles y ont mis tout leur cœur à chaque présence sur la glace. »

Les célébrations ont été de courtes durées pour les joueuses de l’unifolié, elles qui quittaient l’Allemagne dès jeudi soir afin de rejoindre leurs équipes respectives. Daoust retrouvera les Martlets de l’Université McGill, tandis que Cassandra Poudrier, de Lachenaie, l’autre Québécoise à Füssen, rejoindra le Big Red de l’Université Cornell.

Vous pourriez aussi aimer...

24 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Nouveau format, nouveaux défis

Montréal, 24 novembre 2022 (Sportcom) – En entamant ce cycle olympique, les trampolinistes ont dû apprivoiser un nouveau système de pointage aux…

28 Oct - 2022 | par Luc Turgeon

Plus sages et mieux préparées

Montréal, 28 octobre 2022 (Sportcom) – Chacune à leur façon, les patineuses de vitesse sur courte piste Claudia Gagnon et Danaé Blais…

29 Oct - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Une médaille de bronze qui fait du bien

Montréal, 29 octobre 2022 (Sportcom) – Marjorie Lajoie et Zachary Lagha étaient quatrièmes après la danse rythmique vendredi soir, mais ils ont…

Nos partenaires