9 Sep - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Goalball – Jeux paralympiques

Les Canadiens goûtent à la médecine brésilienne

Rio de Janeiro, 9 septembre 2016 (Sportcom) – La commande était grande pour l’équipe canadienne masculine de goalball, vendredi, aux Jeux paralympiques de Rio. Pour leur match inaugural de la ronde préliminaire, Bruno Haché et les autres représentants de l’unifolié se sont frottés à ceux qui sont non seulement champions du monde en titre, mais aussi les favoris de la foule ! La logique a été respectée et ce sont les Brésiliens qui se sont imposés 11-3.

« Malgré le défi qui nous attendait, nous n’étions pas trop nerveux et nous avons bien joué. Ils ont simplement été meilleurs que nous », a mentionné Bruno Haché.

Les Brésiliens ont rapidement pris les devants en première demie, qui s’est terminée 6-1 en faveur des favoris locaux. « Nous les avons tenus plus que ce que le pointage démontrait, mais nous aurions pu capitaliser plus sur certaines opportunités », a admis le Dorvallois.

La troupe de l’entraîneuse Nathalie Séguin a eu sa chance en deuxième demie, marquant deux points d’affilée pour réduire l’écart à 7-3, puis a eu l’occasion de marquer un troisième point grâce à un lancer de pénalité qui n’a finalement pas touché la cible.

« Nous avons raté de belles occasions de marquer en deuxième demie. À un moment donné, en entendant la foule, nous savions que ça avait passé proche. Il a fallu mettre ensuite la pression et pousser un peu plus et c’est à ce moment que les pénalités ont embarqué. »

Celui qui a marqué deux des trois buts du Canada n’entrevoit pas du tout cette défaite comme un échec. « Nous avons quand même été précis dans nos lancers et nous avons eu une défensive solide. Il y a des choses qui ont bien fonctionné et nous pourrons les exploiter dans les prochains matchs », a soutenu le Québécois.

Mission acceptée pour capitaine Haché

Capitaine de l’équipe, Bruno Haché prend son poste au sérieux et il veut diriger son équipe le plus loin possible dans le tournoi. Toutefois, il ne porte pas seul ce rôle sur les épaules.

«  C’est une fierté et un honneur pour moi d’avoir ce titre, mais ça reste un travail d’équipe. S’il y a un problème, nous nous aidons tous et tout le monde est ouvert », affirme le Dorvallois.

La formation canadienne compte en ses rangs deux nouvelles recrues, le Néo-Brunswickois Simon Richard et l’Albertain Blair Nesbitt, et tous les vétérans sont prêts à les épauler dans l’aventure paralympique. «. Ils sont prêts et s’ils sont ici, c’est parce qu’il y a une raison. Nous sommes tout le temps disponibles pour partager notre expérience. »

Le prochain rendez-vous des Canadiens est au programme de samedi alors qu’ils affronteront les Allemands.

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

1 Juin - 2024 | par Sportcom

Tess Routliffe l’emporte au 50 m brasse

Montréal, 1er juin 2024 (Sportcom) – Tess Routliffe (SB7) a remporté la médaille d’or samedi au 50 m brasse aux Séries mondiales…

Nos partenaires