22 Jan - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Hockey sur luge – Défi mondial

Les Canadiens ne font qu’une bouchée des Sud-Coréens

Montréal, 21 janvier 2016 (Sportcom) – Le gardien de but Dominic Larocque et ses coéquipiers de l’équipe canadienne étaient gonflés à bloc en demi-finale du Défi mondial de hockey sur luge et n’ont fait qu’une bouchée des sud-coréens, les représentants de la feuille d’érable écrasant leurs adversaires 10-0 jeudi soir, à Bridgewater, en Nouvelle-Écosse.

Alors qu’elle avait dû attendre à mi-chemin en troisième période avant de déjouer le gardien sud-coréen à son deuxième match des préliminaires lundi soir, la formation nationale a marqué après quatre minutes et demie de jeu dans sa rencontre du carré d’as. Elle a finalement inscrit cinq buts au premier tiers, quatre au deuxième engagement et un en troisième.

Brad Bowden et Billy Bridges ont chacun fait bouger les cordages à deux occasions. Six autres joueurs ont faits scintiller la lumière rouge, soit Rob Armstrong, Dominic Cozzolino, Ben Delaney, Adam Dixon, Bryan Sholomicki et Greg Westlake. Bridges et Cozzolino ont tous les deux conclu leur soirée de travail avec cinq points.

Le plan de match des Canadiens contre les Sud-Coréens a été peaufiné, eux qui ne voulaient pas revivre le stressant scénario de lundi soir, quand ils l’avaient emporté 2-0. « Nous avons regardé des vidéos pour voir ce que nous avions fait de pas correct et ce qu’ils avaient fait de bien, a précisé Dominic Larocque. Nous nous sommes bien adaptés par rapport à ce que nous avions noté. »

Les hockeyeurs du pays ont en effet passé beaucoup de temps dans le territoire adverse, plaçant 11 rondelles sur le filet sud-coréen en première période, 15 en deuxième et 6 en troisième.

Larocque a du coup rarement été menacé, les Sud-Coréens obtenant seulement un tir au but dans chacun des engagements. « J’ai juste eu trois demi lancer, je n’ai pas été trop trop affecté mentalement ou physiquement », a affirmé le cerbère de Shannon, sourire dans la voix.

Un affrontement gagné de façon aussi aisée représente-t-il un danger en vue de la finale? « Oui, c’est un couteau à double tranchant, mais ça nous a permis de pratiquer de nouvelles stratégies, essayer de nouvelles choses », a avancé le gardien de 28 ans.

Samedi, les Canadiens retrouveront les Américains, qui ont battu les Russes 2-1 dans l’autre demi-finale jeudi après-midi. Rappelons qu’à leur dernière sortie du tournoi à la ronde mercredi soir, les porte-couleurs de l’unifolié l’ont emporté 3-2 en tirs de barrage contre les Américains.

« Ça va être très intense. Ça peut aller d’un côté comme de l’autre. Il faudra fermer le centre dans notre zone et profiter de nos chances de marquer », a précisé Larocque au sujet de leurs prochains adversaires, qui les avaient blanchis 3-0 en finale du Championnat du monde en mai dernier, à Buffalo.

Vous pourriez aussi aimer...

17 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale

Vélo de montagne – Laurie Arseneault 28e en Andorre Laurie Arseneault a obtenu le meilleur résultat québécois de la journée chez les…

28 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée plus positive pour Simone Boilard

Montréal, 28 juillet 2022 (Sportcom) – Après quelques journées difficiles ponctuées de chutes, de crevaisons et de courbatures, Simone Boilard (St Michel…

Nos partenaires