14 Fév - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Escrime – Coupe du monde

Les Canadiens s’inclinent d’entrée de jeu

Montréal, 14 février 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine d’escrime a connu une journée difficile à la Coupe du monde par équipe, dimanche, à Vancouver, en Colombie-Britannique. Les épéistes Marc-Antoine Blais-Bélanger, Hugues Boisvert-Simard, Vincent Pelletier et Laurie Shong se sont fait montrer la porte de sortie dès leur premier combat.

Dans le tableau des 32, le Canada, classé 17e à l’international dans cette catégorie, débutait la compétition en affrontant l’Israël, 16e. « Ce n’est pas une équipe super forte, mais elle est intense et ne donne pas de cadeau », a fait savoir Vincent Pelletier, de Québec.

Dès le départ, les adversaires des Canadiens ont pris les devants alors qu’Ido Herpe a marqué deux touches contre zéro pour Hugues Boisvert-Simard de Québec. Toutefois, au premier relais Pelletier a réussi à réduire l’écart en marquant huit points, mais Israël menait toujours avec dix touches.

Au troisième et quatrième relais, Pelletier et Boisvert-Simard ont fait chacun six et huit touches réduisant ainsi le retard entre les équipes avec une marque de 25 à 24.

« Le troisième relais a changé la dynamique. Hugues nous a remis dans le match. Par la suite, j’ai bien fait, mais plus tard, j’ai manqué mes deux dernières touches. Toutefois, j’ai réussi à claquer dans le dos de mon adversaire et faire une touche au pied », a commenté Pelletier.

Au fil du combat, Israël a continué de garder le dessus. Les Canadiens n’ont pas lâché prise et n’ont cessé de talonner leurs rivaux. L’affrontement fut d’ailleurs serré à quelques reprises alors que les équipes furent séparées par seulement trois points.

Malheureusement pour le Canada, au dernier relais, l’Israélien Grigori Beskin est retourné en piste pour une troisième fois durant ce combat et a inscrit neuf touches contre Boisvert-Simard.

« Nous avons eu un peu de retard tout le long. C’était très difficile de prendre cinq touches au dernier relais. Ce n’est pas Hugues qui a mal fait, mais il fallait combler l’écart. Il n’a pas eu le choix de jouer un style plus risqué pour nous donner la chance de faire plus de cinq points. »

Finalement, les représentants de l’unifolié se sont inclinés 44 à 33 pour conclure la compétition au 17e rang. « Ç’a été assez ordinaire, nous ne tirions pas super bien au début et nous n’avons pas eu le choix de forcer le jeu. De mon côté, je n’ai pas tiré super bien non plus et mes bonnes actions n’étaient pas au bon moment. Ça laissait un peu à désirer. Nous n’avons pas été à la hauteur de ce que nous sommes capables de faire et moi le premier », a conclu Vincent Pelletier.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Nov - 2022 | par Sportcom

Les Canadiennes exclues du podium

Montréal, 12 novembre 2022 (Sportcom) – Les Canadiennes n’ont pu se faire justice lors de la finale de bronze de la Coupe…

1 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

William Emard refait surface

Montréal, 1er novembre 2022 (Sportcom) – Une blessure qui traîne depuis un an a découragé le gymnaste William Emard cet été. Après…

Nos partenaires