13 Sep - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Jeux paralympiques - Basketball en fauteuil roulant

Les Canadiens toujours à la recherche d’une première victoire

Montréal, 12 septembre 2016 (Sportcom) – Cinq défaites en autant de matchs de la phase préliminaire pour l’équipe canadienne masculine de basketball en fauteuil roulant. Après avoir perdu contre les Espagnols, les Néerlandais, les Australiens et les Japonais, ce sont les Turcs qui sont venus gâcher la fête des athlètes du pays lundi soir à l’Aréna olympique de Rio en l’emportant 67-46.

Malgré les défaites, le cocapitaine David Eng, auteur de 15 points et meilleur marqueur du Canada, reste serein face à la situation et arrive à voir le côté positif des choses.

« Actuellement, je suis vraiment content de la performance des jeunes. J’apprécie le moment. Ce sont mes quatrièmes Jeux et ça pourraient être mes derniers, j’ai 39 ans. J’essaie de voir le bon côté des choses. J’essaie de leur donner le plus que je peux en leadership. Nous apprenons tous ensemble, mais j’apprécie vraiment mon expérience. »

Les Canadiens tiennent tête

Le Canada a été le premier à ouvrir la marque 2-0 grâce à un panier de Bo Hedges, aidé du Montréalais Eng. Les Turques ont rapidement égalisé. Bien que le pointage ait été serré durant le premier quart, ce sont leurs adversaires qui ont conservé la tête en terminant les 10 minutes du temps réglementaire 14-9.

Au deuxième quart, Eng a réussi à trouver le fond du filet. Les représentants de la feuille d’érable ont continué de talonner de près les basketteurs de la Turquie au point tel qu’ils ont marqué tous deux 15 points. Même si les Turcs menaient toujours provisoirement avec 29-24, l’espoir avait repris au sein des rangs canadiens.

« Je suis vraiment content. Nous étions pas mal proche toute la première demie et nous avons montré ce dont nous étions capables. Avec une équipe aussi jeune, nous pouvons tenir tête aux bonnes équipes, comme la Turquie troisième des derniers Championnats du monde. »

En deuxième demie, les joueurs de l’unifolié ont continué de tout donner. Les Turcs ont toutefois conservé le contrôle du match et ont terminé le troisième quart 51-37. L’écart entre les deux équipes s’est finalement creusé minute après minute pour ainsi donner la victoire à ce pays du continent Asie-Europe.

Également en action dans la formation canadienne, le Sherbrookois Jonathan Vermette a marqué un point dans ce match.

Les 12 membres de la formation du pays ont donc pris le dernier rang du groupe A. Ils joueront pour la 11e place du classement général mercredi face aux Algériens. « Au moins si nous pouvions finir sur une victoire ça serait bien pour que les jeunes puissent en savourer une aux Jeux paralympiques. Nous nous souvenons toujours de la dernière partie du tournoi. Nous allons travailler fort pour ça », a ajouté Eng.

Selon l’athlète de l’arrondissement Ahuntsic—Cartierville, le moral des recrues n’est pas au mieux. Toutefois, il rappelle que la défaite fait partie du processus pour devenir un champion. « Ils trouvent ça vraiment dur, mais il faut passer à travers. J’en ai eu plein de ces moments dans ma carrière. Ça fait grandir. Je suis vraiment impressionné de la façon dont ils sont capables de rebondir le lendemain. Ils ont vraiment un bon caractère. »

Tokyo 2020 pour Eng?

Après Rio, David Eng poursuivra sa saison avec son équipe aux États-Unis, Rollin Knicks de New York de la NWBA, et son équipe locale des Gladiateurs de Laval. À l’aube de ses 40 ans, il continuera de s’entraîner, mais les Jeux de Tokyo restent encore loin pour lui.

Cette année, le Québécois s’est déchiré le triceps droit et a recommencé à jouer au basket il y a seulement un mois. Son état fut un secret bien gardé des autres équipes.

« J’ai eu une super grosse blessure. Je n’ai pas joué de l’année. C’était censé durer six mois ma convalescence, mais je suis revenu après quatre grâce à une super équipe de Basketball en fauteuil roulant Canada. Ce n’était même pas certains que j’allais me remettre, ça aurait pu mettre fin à ma carrière. Pour Tokyo, je ne sais pas encore ce que je vais faire. Je ne dis pas que les Jeux de Rio sont mes derniers. J’aime encore jouer et si Dieu le permet, je serai à Tokyo. »

Vous pourriez aussi aimer...

21 Avr - 2024 | par Mathieu Laberge

Le risque payant d’EF Education-Cannondale

Montréal, 21 avril 2024 (Sportcom) – L’Australienne Grace Brown (FDJ – Suez) a remporté Liège-Bastogne-Liège au sprint devant les vedettes du peloton,…

Nos partenaires