22 Mai - 2021 | par Luc Turgeon

Triathlon – Coupe du monde

Les espoirs d’Alexis Lepage faiblissent en vue des JO

Nouvelle

Photo: Facebook

Montréal, 22 mai 2021 (Sportcom) – C’était jour d’évaluation pour Alexis Lepage, samedi, à la Coupe du monde de triathlon disputée à Lisbonne, au Portugal. Avec un billet pour les Jeux olympiques de Tokyo en jeu, le Québécois a connu une journée difficile et n’a pas terminé la course individuelle.

Cette épreuve était déterminante pour savoir qui de Lepage ou de Matthew Sharpe allait obtenir sa place pour les JO afin d’épauler le Canadien Tyler Mislawchuk dans la capitale japonaise.

« Ma tâche était d’aider Tyler durant la natation et le vélo pour qu’il demeure en bonne position et pour le mener vers une bonne performance. L’objectif était de le soutenir pour qu’il puisse être frais et dispo une fois arrivé à la course à pied », a précisé Alexis Lepage après l’épreuve.

Ce dernier était parmi les quinze premiers compétiteurs après avoir complété la natation en 16 min 26 s et a dû attendre Mislawchuk à la première transition. Les choses se sont gâtées en vélo, alors qu’Alexis Lepage estime qu’il « n’avait rien dans les jambes » et qu’il était incapable d’aider son compatriote.

« Comme je n’étais plus en mesure de faire ce qu’on me demandait d’accomplir, ça ne me servait plus à rien de continuer. Le but était de montrer que j’étais un bon domestique en natation et en vélo, mais malheureusement, j’ai seulement été bon sur 50% de ma tâche. »

Tyler Mislawchuk a quant à lui été ralenti par une crevaison en vélo et s’est finalement classé 51e, tandis que Matthew Sharpe a décidé de se retirer tout juste avant la course à pied.

Champion en titre de cette compétition, le Norvégien Kristian Blummenfelt a une fois de plus été le plus rapide en affichant un temps de 1 h 42 min 33 s. Il a devancé le Suisse Max Studer (+8 secondes) et l’Espagnol Genis Grau (+22 secondes).

« Les chances que je me retrouve au sein de l’équipe olympique ont plutôt diminué aujourd’hui (samedi), a admis Alexis Lepage. Il faut être assez humble pour reconnaître que Matt Sharpe a fait du bon boulot dans les dernières courses et que je n’ai pas été à la hauteur. »

Changement au programme

L’enjeu olympique a fait en sorte qu’Alexis Lepage a choisi de renoncer au relais mixte de cette Coupe du monde afin de se concentrer sur l’épreuve individuelle.

« Il s’agissait d’un parcours qui ressemble relativement à celui de Tokyo et où Tyler, Matt et moi pouvions être en action », a expliqué Lepage pour justifier la sélection de cette course dans le processus de qualification olympique, au détriment de celui de la formation canadienne au relais mixte.

« Je trouve ça dommage qu’on n’ait pas qualifié une équipe aux Jeux, surtout après qu’on ait réussi à se classer cinquièmes aux Championnats du monde de 2017 et de 2019. Je croyais en nos chances de bien performer, mais un concours de circonstances a fait en sorte qu’on n’a pas pu présenter la meilleure équipe au relais (vendredi). »

À lire : Amélie Kretz se sent flouée par Triathlon Canada

« Si j’avais été là pour prendre les décisions, ça aurait peut-être été différent, mais ce n’est pas moi qui fais les critères, a poursuivi l’athlète de 27 ans. Je n’ai pas l’image d’ensemble et j’imagine qu’il y a plusieurs trucs à prendre en considération. »

Alexis Lepage va maintenant tenter d’aider du mieux qu’il peut Tyler Mislawchuk à l’entraînement en vue de l’épreuve olympique.

La Coupe du monde de Lisbonne reprendra dimanche. Emy Legault et Amélie Kretz seront de l’épreuve individuelle féminine.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Journée difficile pour les Québécois à Cascais

Montréal, 13 juin 2021 (Sportcom) – Trois Québécois étaient en action dimanche à l’occasion des Championnats du monde de paracyclisme disputés à…

Nos partenaires