17 Jan - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Escrime – Coupe du monde par équipe

Les fleurettistes canadiens gaspillent une belle occasion

Montréal, 17 janvier 2016 (Sportcom) – Occasion ratée pour les fleurettistes canadiens dans leur quête d’un laissez-passer olympique, eux qui se sont classés 16es à la Coupe du monde par équipe de Paris et n’ont ainsi pas su profiter de l’élimination des Brésiliens dès le tableau de 32.

« Effectivement, ils ont manqué une chance de combler l'écart et même de prendre une avance sur les Brésiliens », a souligné l’entraîneur Dominique Teisseire, qui soutient les représentants du pays dans leur parcours et a supervisé leurs efforts dans la capitale française.

Les Canadiens, 12es sur l’échiquier international, accusaient un retard de 3 points sur les Brésiliens, 11es, avant la compétition. Même s’ils ont dû se contenter du 17e rang dans la Ville lumière, les Sud-Américains restent malgré tout devant, avec la même avance.

Les quatre meilleures nations au classement mondial au 4 avril prochain qualifieront trois de leurs athlètes pour les Jeux de Rio de Janeiro. S’ajouteront à elles les pays les mieux classés dans chacune des quatre zones continentales.

En s’imposant 45-43 contre les Italiens en finale à Paris, les Américains ont conforté leur troisième échelon international et, avec une seule Coupe du monde par équipe à faire avant le 4 avril, ont quasiment assuré leur place parmi les quatre meilleurs.

Ce géant écarté de l’équation, les autres nations des Amériques ont du coup la voie libre dans l’obtention du billet continental.

Porte grande ouverte

Dimanche, les Brésiliens se sont fait surprendre 45-39 par les Mexicains, 25es au monde, ce qui ouvrait donc toute grande la porte aux Canadiens pour combler l’écart qui les séparait de leurs rivaux.

Malheureusement, ils ont dû se passer des services d’un des leurs. « Ils ont tiré toute la compétition sans leur meilleur athlète du moment, Maximilien Van Haaster s’étant blessé à la main lors de son dernier match à l'épreuve individuelle. Il était plus prudent de le laisser sur le banc afin de ne pas prendre des risques avant la dernière compétition qualificative pour les Jeux », a précisé Dominique Teisseire.

Exemptés du premier tour, Étienne Lalonde Turbide, Anthony Prymack et Eli Schenkel se sont inclinés à leurs cinq affrontements. Après avoir été défaits 45-34 par les Japonais dans le tableau de 16, ils ont successivement été battus 45-32 par les Ukrainiens, 43-36 par les Égyptiens et 45-42 par les Autrichiens.

Teisseire reste confiant de voir ses protégés se faufiler à la dernière Coupe du monde par équipe, qui aura lieu à Bonn, en Allemagne, le 7 février prochain. « Rien n'est joué, tout est encore possible! »

Si jamais les fleurettistes canadiens ne sont pas en mesure de devancer les Brésiliens, il sera toujours possible pour le pays de déléguer un athlète aux Jeux selon le processus de qualification individuel. Actuellement 54e mondial, Van Haaster serait retenu selon les critères en vigueur.

Vous pourriez aussi aimer...

3 Août - 2022 | par Sportcom

EN RAFALE (Jeux du Commonwealth) – Jour 6

Haltérophilie – Pierre-Alexandre Bessette tout juste à court du podium Dernier haltérophile québécois en action aux Jeux du Commonwealth 2022, Pierre-Alexandre Bessette a fait…

17 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale

Vélo de montagne – Laurie Arseneault 28e en Andorre Laurie Arseneault a obtenu le meilleur résultat québécois de la journée chez les…

22 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Fatigue et camaraderie en cette 19e étape

Montréal, 22 juillet 2022 (Sportcom) – L’un derrière l’autre, Antoine Duchesne et Hugo Houle sont passés à l’offensive durant la 19e étape…

Nos partenaires