24 Oct - 2023 | par Luc Turgeon

Escalade – Jeux panaméricains

Les frères Baudrand unis par l’escalade

Nouvelle

Photo: Sebastian Nanco / Santiago 2023 vía Photosport

Santiago, 24 octobre 2023 (Sportcom) – Plus ils font de la compétition d’escalade ensemble, plus les frères Oscar et Victor Baudrand se rapprochent. D’abord rivaux, ils ont trouvé le moyen de s’entraider et de se serrer les coudes pour aller plus haut, aux sens propre et figuré.

Oscar, 18 ans, a été le premier à s’entretenir avec Sportcom au terme de l’épreuve combinée des Jeux panaméricains de Santiago. Déçu de sa performance, un petit sourire en coin apparaît quand même lorsqu’on le questionne sur ce lien fraternel.

« On n’a pas toujours eu la meilleure relation, mais au cours des dernières années, ç’a beaucoup aidé d’avoir Victor à mes côtés, a confié celui qui réside à Salt Lake City. On s’aide, il y a le soutien émotionnel et une belle compétitivité où on se pousse l’un et l’autre. C’est que du positif qu’on soit ensemble. »

Son frère aîné partage cet avis. Depuis deux ans, Oscar a rejoint le circuit des Coupes du monde et peut participer aux mêmes événements que lui. En plus de l’entraînement, il y a les voyages, la cohabitation et tout ce qui englobe le sport qui est venu renforcer cette chimie.

« C’est un gros plaisir de partager ce moment avec mon frère. On se motive entre frères et quand on galère, on va s’aider dans le moment présent », a commenté Victor, âgé de 20 ans.

« Au début, il y avait un peu trop de compétitivité. On s’en faisait trop avec les performances de l’autre. Quand on est passés par-dessus ça, on est devenus très proches et aujourd’hui, je le considère comme étant mon meilleur ami. »

– Oscar Baudrand

Victor s’est classé sixième au cumulatif lundi soir après avoir réalisé la huitième performance au mur d’escalade, où les compétiteurs doivent grimper un maximum de parcours possibles en quatre minutes. Il s’est bien repris à l’épreuve de difficulté, qui consiste à monter aussi haut que possible, en obtenant le quatrième meilleur résultat.

« Il y avait beaucoup de pression et j’ai trouvé ça quand même dur à gérer. J’ai gardé mon sourire et j’étais heureux d’être là pour grimper, mais à la fin, j’étais un peu déçu parce que je savais que j’étais capable de plus », a partagé Victor en zone mixte.

L’heure de repos qui a séparé les deux manches lui a permis de se détendre.

« J’ai tout laissé derrière moi et j’ai fait une belle montée ! J’étais physiquement et mentalement fatigué, mais je me suis bien battu. Je suis heureux de la manière dont j’ai fini la compétition. »

Oscar pointe quant à lui en cinquième place. Il a terminé cinquième au mur d’escalade et huitième à la difficulté.

Victor et Oscar Baudrand

Motivation

L’escalade a fait son entrée au programme olympique aux Jeux de Tokyo et sera présentée à Paris. Le sport en était à une première apparition aux Jeux panaméricains. L’Américain Jesse Grupper, médaillé d’or à Santiago, a obtenu son billet pour la Ville Lumière.

Pour leur part, les frères Baudrand en ressortent surtout très motivés afin de poursuivre leur progression. Victor, qui habite et étudie à Montréal, souhaite également contribuer au rayonnement de son sport au Québec.

« J’étais dans un bon état d’esprit pour cette compétition. Ç’a beaucoup aidé et je suis excité à continuer à me pousser dans le sport, à m’entraîner pour les futures compétitions. Je sais ce que je dois travailler. Je veux aussi aider la communauté d’escalade au Québec, qui me soutient et qui me rend fier. Il y a beaucoup de potentiel dans la province ce serait cool de voir plus de jeunes Québécois grimper à l’international. »

Vous pourriez aussi aimer...

30 Jan - 2024 | par Luc Turgeon

Olivia Asselin marque l’histoire des X Games

Montréal, 30 janvier 2024 (Sportcom) – L’épreuve du knuckle huck s’est retrouvée au programme des skieuses acrobatiques pour une toute première fois…

Nos partenaires