6 Sep - 2018 | par Sportcom

Fédération canadienne de handball

Les handballeurs canadiens devront se tourner vers le tournoi de la deuxième chance

Nouvelle

Montréal, 6 septembre 2018 – Les équipes canadiennes féminine et masculine de handball devront attendre avant d’obtenir leur billet pour les Jeux panaméricains de 2019. Devant une salle comble de 600 personnes mercredi au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal, les dames ont été vaincues 26-16, tandis que les hommes ont fait match nul de 27-27 face aux formations américaines.

Si la défaite a été plutôt dure à avaler pour les dames, les hommes retiennent quant à eux du positif de ce match retour. « C’était vraiment un plaisir de jouer devant tous les spectateurs, la famille et les amis. C’était vraiment excitant. La remontée était spectaculaire. C’est un mélange d’émotions, mais finalement, nous restons avec une émotion positive », a commenté le Lavallois Cristian Toth.

« C’est une déception de ne pas s’être qualifiés et c’est encore plus fâchant quand nous regardons comment nous avons réussi à jouer les 30 dernières minutes. Si nous regardons les deux matchs, il y a 10 minutes où nous n’avons pas joué et ça nous a coûté la qualification », a mentionné l’entraîneur-chef Alexis Bertrand.

Tirant de l’arrière 10-16 à la mi-temps, les joueurs de l’unifolié ont enchaîné les buts et ont soulevé la foule en deuxième demie pour finalement s’en sortir avec un match nul.

« Le gros du plan de match était d’y aller un ballon à la fois. À la mi-temps, nous nous sommes regroupés pour aller chercher le match pour nous, pour les gens qui sont là et pour le sport. Il en manquait un petit peu, mais au moins, nous avons annulé », a ajouté Bertrand.

Toujours en quête de son billet pour les Jeux panaméricains de 2019 servant de voie de qualification directe pour les Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, l’équipe canadienne masculine commencera donc sa préparation en vue du tournoi de la deuxième chance qui se déroulera en Amérique du Sud.

« Nous allons reprendre l’entraînement et probablement former une équipe pour aller à ce tournoi de la deuxième chance et espérer quand même nous qualifier aux Jeux panaméricains. Ça va être quand même plus difficile que contre les États-Unis, mais rien n’est joué », a fait savoir Toth.

Entrevue avec Cristian Toth
Entrevue avec Alexis Bertrand
Entrevue avec Nathalie Brochu

Dure défaite pour les Canadiennes

C’est dans une ambiance complètement survoltée que s’est entamé le match féminin opposant le Canada aux États-Unis.

Très optimistes après leur courte défaite de 22-20 dimanche, les Canadiennes ne l’ont toutefois pas eu facile en début de match. Leurs rivales américaines ont rapidement pris les devants dans ce match retour. La première mi-temps s’est terminée par la marque de 14-6 en faveur des visiteuses.

« La nervosité et le manque d’expérience en début de rencontre nous ont coûté le match », a expliqué l’entraîneure-chef de l’équipe canadienne Nathalie Brochu.

De retour des vestiaires, les représentantes du pays ont repris le contrôle de leurs émotions et sont revenues en force. Leur gardienne Vassilia Gagnon leur a notamment permis de croire en une remontée, effectuant plusieurs arrêts importants. Les Américaines ont toutefois démontré leurs meilleurs atouts afin de finalement vaincre les favorites par la marque de 26-16.

« Je suis vraiment fière des filles. J’ai une équipe avec une moyenne d’âge d’environ 23 ans et de l’autre côté, ça doit être proche de 30 ans. Comme je leur avais dit, peu importe ce qu’il arrive, nous commençons à peine quelque chose, nous ne le terminons pas », a poursuivi Brochu.

Tout comme les hommes, les Canadiennes se concentreront maintenant sur le tournoi de la deuxième chance afin de se tailler une place pour les Jeux panaméricains de 2019.

« Nous serons là pour le tournoi de la deuxième chance avec trois autres équipes qui ne se sont pas qualifiées. Je pense que nous sommes capables de gagner ce tournoi-là. »

-30-

Rédaction : Sportcom pour la Fédération canadienne de handball

 

Pour information :
Sébastien Fyfe
sebastienfyfe@hotmail.com
514-212-8505

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

Nos partenaires