10 Fév - 2024 | par Mathieu Fontaine

Water-polo – Championnats du monde des sports aquatiques

Les poloïstes canadiennes font un pas de plus vers les Jeux olympiques de Paris

Nouvelle

Antoine Saito

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – La formation canadienne de water-polo a assuré sa place pour les quarts de finale des mondiaux aquatiques de Doha samedi en l’emportant 14-12, non sans peine, contre la Nouvelle-Zélande. Avec huit équipes toujours aspirantes aux grands honneurs du tournoi, dont cinq qualifiées pour les Jeux de Paris, les espoirs olympiques sont plus vivants que jamais pour la troupe de David Paradelo.

En avance rapidement dans le match, les Canadiennes détenaient une priorité de 10-5 à la demie, mais des erreurs en défensive et des lancers hors cible ont ouvert la porte à leurs adversaires qui sont revenues de l’arrière pour rétrécir l’écart à 12-9 avant le quatrième quart.

Les Néo-Zélandaises ont continué d’accentuer la pression dans les huit dernières minutes de jeu, mais les Canadiennes ont tenu bon pour filer vers leur troisième victoire en quatre sorties dans la capitale du Qatar.

« La partie a bien commencé, nous étions en avant et nous avions beaucoup de vitesse. Par contre, nous avons raté plusieurs bonnes chances de marquer et c’est venu nous hanter un petit peu, car ç’a permis à la Nouvelle-Zélande de revenir dans le match », a commenté l’entraîneur David Paradelo à l’issue de la rencontre.

« C’était un match assez difficile. On avait très bien commencé, mais il y a eu quelques manques et on devra peaufiner le tout pour les quarts de finale, c’est certain », a de son côté analysé Axelle Crevier, auteure d’un tour du chapeau dans ce duel.

Serena Browne (2), Shea La Roche (2), Emma Wright (2), Verica Bakoc (2), Hayley McKelvey, Kindred Paul et Marilla Mimides ont également trouvé le fond du filet pour le Canada, qui compte aussi les Québécoises Élyse Lemay-Lavoie et Clara Vulpisi parmi ses rangs.

Vulpisi a d’ailleurs partagé la cage canadienne en compagnie de l’Ontarienne Jessica Gaudreault pour l’occasion, bloquant sept des huit lancers dirigés vers elle.

Bien au-delà de la victoire, les représentantes de l’unifolié se sont assurées de demeurer dans la lutte pour l’une des deux places toujours disponibles en vue du tournoi olympique de Paris. Pour ce faire, elles devront maintenant obtenir un meilleur classement que l’Italie ou la Hongrie, seules autres équipes toujours en lice pour se joindre au plus grand rendez-vous sportif de 2024.

Et, chose certaine, la prestation de samedi servira de leçon en vue de la suite des choses, à commencer par la prochaine rencontre prévue lundi, contre les Espagnoles, médaillées d’argent aux JO de Tokyo ainsi qu’aux Championnats du monde 2023.

« Il va falloir bien se préparer ! Les Espagnoles ont une très bonne équipe et il va falloir adapter notre plan de match selon leurs forces et leurs faiblesses », a conclu Paradelo.

Les autres matchs des quarts de finale opposeront les États-Unis à l’Australie, la Hongrie aux Pays-Bas et l’Italie à la Grèce.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Fév - 2024 | par India Lafond

Le Canada poursuit sa lancée

Montréal, 6 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo continue son élan aux Championnats du monde des sports aquatiques à…

10 Fév - 2024 | par Sportcom

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la…

Nos partenaires