15 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Surf des neiges – Coupe du monde

Les Québécois stoppés en première manche

Nouvelle

Montréal, 15 janvier 2022 (Sportcom) – Les paires canadiennes ont été limitées à une seule descente samedi, à l’épreuve par équipe de slalom géant en parallèle disputée à la Coupe du monde de Simonhöhe, en Autriche. Les planchistes Arnaud Gaudet et Megan Farrell ont fini 19es, suivis de Sébastien Beaulieu et Katrina Gerencser, 20es.

Arnaud Gaudet a été le premier à s’élancer contre le Russe Dmitry Karlagachev. L’athlète de Montcalm a toutefois chuté et sa coéquipière a tenté de s’accrocher, sans réussir à combler le retard face à Natalia Soboleva.

« Ça ne s’est pas très bien passé pour moi. Megan devait rattraper la différence maximale. Elle a eu une bonne descente, mais a terminé 0,44 seconde derrière », a soutenu Gaudet.

« Les conditions étaient bonnes, il faisait beau et c’était un beau parcours. J’aurais vraiment aimé faire plus d’une descente », a-t-il ajouté.

Sébastien Beaulieu et Katrina Gerencser ont quant à eux été éliminés par les Allemands Elias Huber et Ram Hofmeister. Le Sherbrookois a commis une erreur dans sa trajectoire en haut de parcours et accusait un retard de 0,56 seconde sur son opposant après sa course.

Sa partenaire ontarienne n’a pas été en mesure de compléter sa descente par la suite.

« En général, c’était une bonne descente. Elias (Huber) est super rapide sur les parcours plats, donc je m’attendais à une chaude lutte, a partagé Beaulieu. Ma coéquipière a malheureusement chuté, mais plus de peur que de mal, elle est en un morceau ! Par contre, ça signifiait la fin de notre journée. »

Les Autrichiens Alexander Payer et Sabine Schoeffmann ont brillé à domicile en l’emportant en grande finale face aux Allemands Stefan Baumeister et Melanie Hochreiter. Ce sont les Sud-Coréens Lee Sangho et Jeong Haerim qui ont fini troisièmes.

Les Québécois sauront en début de semaine s’ils sont sélectionnés pour les Jeux olympiques de Pékin.

« C’est la première fois de ma vie que j’ai des stress rashes (éruptions cutanées reliées au stress), ça résume la situation ! » a affirmé Sébastien Beaulieu, qui a assuré une place de qualification olympique au Canada cette semaine.

Arnaud Gaudet aurait lui aussi préféré ne pas avoir à vivre cette incertitude quant à sa possible qualification olympique.

« Je n’ai pas réussi mon objectif de faire un ou plusieurs top-16 en slalom géant cette année. Je ne suis pas stressé, je suis juste déçu de ne pas avoir eu des résultats assez bons pour être sûr d’y aller » a-t-il conclu.

Jasey-Jay Anderson est le troisième planchiste québécois ayant des espoirs olympiques en slalom géant en parallèle. Si Beaulieu et Gaudet espèrent vivre leurs premiers JO, Anderson en serait à une septième participation.

Vous pourriez aussi aimer...

22 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Les Savard-Ferguson s’invitent à la fête

Mont-Sainte-Anne, 22 mars 2024 (Sportcom) – Même s’ils n’étaient pas sur les listes de départ de la Coupe du monde de snowboard…

Nos partenaires