12 Mar - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski de fond – Coupe du monde

Un premier top-10 pour Olivier Léveillé

Nouvelle

Montréal, 12 mars 2022 (Sportcom) – Le 24 mars 2019, Olivier Léveillé, 17 ans, se trouvait sur les Plaines d’Abraham à Québec pour encourager Alex Harvey qui terminait deuxième à la dernière épreuve de sa carrière en Coupe du monde. Depuis cette course, aucun Canadien n’avait réussi à percer le top-10 en Coupe du monde.

Les choses ont changé samedi. Près de 3 ans plus tard, Olivier Léveillé a fini au 9e rang (+48,9 secondes) de l’épreuve de 15 kilomètres à Falun, en Suède.

« C’est incroyable, j’ai encore de la difficulté à y croire. J’ai un peu l’impression de marcher dans les mêmes traces qu’Alex Harvey présentement. Juste d’y penser, ça donne une bonne dose de confiance », a lancé Léveillé d’entrée de jeu.

Premier à s’élancer sur le mythique circuit de Falun, le Sherbrookois avoue avoir été motivé par les encouragements de son entraîneur, qui était témoin d’une performance marquante. Après avoir franchi la ligne d’arrivée, il est demeuré provisoirement en tête durant plus de 15 minutes, une expérience qu’il est loin d’oublier.

« J’avais le parcours à moi tout seul, la foule avait beaucoup d’énergie. Je suis parti assez vite, je savais que j’avais quand même une bonne course, mais quand mes entraîneurs me disaient que ma course était aussi bonne, je poussais encore plus. J’ai fait du mieux que je pouvais, je suis super satisfait de mon expérience. »

Le top-10 du jour était une brillante façon de conclure la saison individuelle 2021-2022 pour Olivier Léveillé qui a vécu plusieurs moments inoubliables tout au long de la campagne.

« Je suis content d’avoir un aussi bon résultat pour ma dernière course individuelle de la saison. C’est tellement bon pour la confiance ! Je ne m’attendais aucunement à connaître une aussi bonne année, j’ai commencé avec un top-20 dès la première fin de semaine, j’ai participé aux Jeux olympiques et j’ai récolté quelques top-30 au passage. Je suis incroyablement satisfait de ma première saison en Coupe du monde », a ajouté Léveillé.

Antoine Cyr (+1 minute 42,3 secondes) et Philippe Boucher (+1 minute 45 secondes) ont tous les deux réussi à se frayer un chemin dans le top-30 ense classant respectivement 25e et 29e.

Le Norvégien Didrik Toenseth a remporté l’épreuve en devançant le Suédois Calle Halfvarsson (+9 secondes) et son compatriote Harald Oestberg Amundsen (+20,4 secondes).

Du côté féminin, Katherine Stewart-Jones a obtenu le meilleur résultat canadien de la journée avec une 33e place (+1 minute 57,7 secondes) à l’épreuve de 10 kilomètres.

La médaille d’or est revenue à la Norvégienne Therese Johaug dans un temps de 22 min 34,4 s. La Suédoise Jonna Sundling (+35,9 secondes) a mis la main sur la médaille d’argent, tout juste devant l’Américaine Jessie Diggins (+36,3 secondes).

La Coupe du monde de Falun va se poursuivre dimanche avec la présentation du relais mixte et du sprint par équipe.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

Nos partenaires