18 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur piste – Coupe des nations

Lily Plante prend les choses en main

Nouvelle

Montréal, 18 mars 2024 (Sportcom) – Lily Plante souhaite créer ses propres opportunités cette année sur la scène internationale du cyclisme sur piste. Elle a eu l’occasion de le faire le week-end dernier en participant à la Coupe des nations à Hong Kong sous les couleurs de l’équipe Sprinteur Club Féminin, basée à Paris.

Le Canada avait pris la décision de ne pas envoyer d’athlètes à ce deuxième arrêt de la saison en Coupe des nations, ce qui a confirmé à Plante qu’elle avait pris la bonne décision en allant de l’avant avec sa formation.

Sur la piste, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour Lily Plante et sa coéquipière française Constance Marchand. Inscrites à l’épreuve de la Madison, les deux athlètes ont terminé au 16e et dernier rang. Un résultat difficile à accepter pour la Québécoise.

« Ma coéquipière et moi avions le numéro 16 au départ, ce qui nous plaçait complètement à l’arrière du peloton. C’est le pire endroit puisque les premiers relais sont souvent chaotiques. Je n’ai pas été en mesure de remonter assez vers l’avant et nous avons manqué notre deuxième relais. On était dans le trafic à faire l’élastique et finalement, l’élastique s’est brisé », a commenté Plante en entrevue avec Sportcom.

À Hong Kong, la Madison a été l’affaire des Italiennes Silvia Zanardi et Matilde Vitillo qui ont remporté l’or. Elles ont été accompagnées sur le podium par les Irlandaises Mia Griffin et Alice Sharpe, médaillées d’argent, ainsi que par les Japonaises Mizuki Ikeda et Misaki Okamoto, décorées de bronze.

« Ce n’est pas facile à digérer comme résultat. Voyager à l’autre bout du monde et être remplie de déceptions c’est difficile. Je veux revenir plus forte de cette expérience », a-t-elle ajouté.

Au cours de la dernière année, la cycliste de 22 ans a laissé quelque peu de côté la piste afin de se concentrer davantage sur les épreuves de route. Cette absence à côtoyer l’élite mondiale sur piste explique en partie les quelques difficultés rencontrées à Hong Kong selon elle.

« Je n’ai pas l’impression d’avoir les outils pour bien performer dans cette discipline. Je sens que courir est la meilleure façon d’apprendre et je compte continuer pour me rendre au meilleur de mes capacités. Je vois que j’ai ma place dans ce peloton et qu’il faut seulement que je laisse le métier rentrer pour améliorer mes réflexes », a-t-elle reconnu.

« J’ai pris la décision de créer mes propres opportunités ! Je suis allée faire une compétition à Copenhague en novembre et une autre au Portugal au début du mois de mars où j’ai fait mon premier podium individuel sur la scène internationale en cyclisme sur piste. »

Lily Plante participera à la Coupe des nations de Milton, en Ontario, en avril où elle sera en action à la poursuite par équipe ainsi qu’à la Madison avec l’équipe nationale. D’ici là, elle prendra part aux Championnats panaméricains de Los Angeles du 3 au 7 avril. Elle souhaitera y défendre avec succès ses titres de championne panaméricaine de la Madison et de la poursuite par équipe remportés à Lima, en 2022.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Arianne Gallant à la croisée des chemins

Montréal, 25 mars 2024 (Sportcom) – Il y a exactement un an, Arianne Gallant vivait l’un des moments forts de sa jeune…

23 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Eliot Grondin victorieux à la maison

Mont-Sainte-Anne, 23 mars 2024 (Sportcom) – Médaillé d’or et de bronze il y a un an au Mont-Sainte-Anne, Eliot Grondin a poursuivi…

Nos partenaires