30 Mar - 2021 | par Luc Turgeon

Ski paranordique

Lyne-Marie Bilodeau tire profit d’une Coupe du monde surprise

Nouvelle

Montréal, 30 mars 2021 (Sportcom) – Une fois son camp préparatoire en Alberta terminé, Lyne-Marie Bilodeau était fin prête à plier bagage pour le Québec lorsqu’elle a appris qu’elle ferait plutôt un détour par la Finlande. La skieuse paranordique a pris part à une première Coupe du monde depuis 2019 et en a profité pour signer les meilleurs résultats de sa carrière sur la scène internationale.

« J’étais bouche bée en apprenant la nouvelle », a raconté Bilodeau en entrevue avec Sportcom. « Je ne m’y attendais pas et je me préparais à revenir à la maison. On m’avait annoncé exactement le contraire alors je ne comprenais pas ce qui se passait. En raison de la COVID-19, il y avait plusieurs procédures et étapes à suivre afin de pouvoir se rendre en Europe. J’ai juste vogué sur la vague et je suis partie. »

Les chronos que Lyne-Marie Bilodeau a enregistrés en conclusion de son séjour de trois semaines à Canmore ont convaincu ses entraîneurs de lui faire une place dans l’avion qui quittait pour l’Europe deux jours plus tard.

Cette compétition présentée dans le village de Vuokatti était la troisième Coupe du monde de la Sherbrookoise en luge. Sa dernière présence dans le circuit remontait à décembre 2019, à Lillehammer, en Norvège.

Cette fois, Bilodeau a obtenu trois neuvièmes places, soit au 7,5 kilomètres, au 5 kilomètres et au sprint 1 kilomètre. Elle s’est aussi classée septième à son premier 15 kilomètres en compétition.

« Je suis super satisfaite de mes résultats. Le 15 kilomètres a été très difficile, mais je suis vraiment contente de mon résultat et même de l’avoir fini. Je ne m’étais pas nécessairement préparée pour ça, mais j’ai donné mon 110% », a-t-elle souligné.

Cette Coupe du monde aura permis à celle qui fêtera son 20e anniversaire le 5 avril prochain de mesurer toute sa progression face à l’élite mondiale, ce qui est de bon augure pour les qualifications des Jeux paralympiques de Pékin de 2022.

Skieuse à temps plein

Il y a maintenant trois ans, Lyne-Marie Bilodeau est passée du ski paranordique debout à celui assis afin de pouvoir rivaliser davantage avec ses adversaires internationales. Aux dires de son entraîneur Patrick Laliberté, la transition a été une courbe d’apprentissage plutôt intense. Au fil du temps, la Québécoise a gagné en aisance et est parvenue à s’adapter dans sa nouvelle discipline.

« C’était une suggestion de l’équipe canadienne parce qu’elle pourra probablement se rendre beaucoup plus loin en luge, a expliqué M. Laliberté. Elle s’améliore d’année en année et il y a le rêve paralympique qui se concrétise de plus en plus. Avec ses dernières performances, ça vient officialiser qu’il s’agit d’un objectif atteignable. »

Cette saison, Lyne-Marie Bilodeau a mis les bouchées doubles dans sa préparation et dans sa carrière d’athlète. En plus de son entraînement habituel en Estrie, elle s’est rendue à Trois-Rivières quelques jours par semaine pour skier aux côtés d’Yves Bourqueet bénéficier de son expérience paralympique.

« Elle y a mis toute son énergie et elle s’entraîne toute l’année, même l’été sur une planche. Une de ses forces, c’est qu’elle ne se décourage pas au premier obstacle. À force de travailler, elle va atteindre le plus haut niveau », juge Patrick Laliberté, qui la dirige depuis environ cinq ans.

Les prochains mois seront consacrés principalement au contrôle de la luge et à l’entraînement physique. Lyne-Marie Bilodeau songe d’ailleurs à commencer l’escalade afin de développer sa force et varier son entraînement. Un ajout qui pourrait littéralement lui permettre de gravir les échelons en vue des prochains Jeux paralympiques d’hiver.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Le meilleur est à venir selon Colleen Loach

Montréal, 30 juillet 2021 (Sportcom) – Colleen Loach et son cheval Qorry Blue d’Argouges ont obtenu 35,60 points de pénalité à l’épreuve de…

25 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Marc-Antoine Blais-Bélanger, fier dans la défaite

Montréal, 25 juillet 2021 (Sportcom) – Le Québécois Marc-Antoine Blais-Bélanger a perdu son premier combat d’épée individuelle en escrime face au Chinois…

Nos partenaires