29 Jan - 2024 | par India Lafond

Ski paranordique – Coupe du monde

L’Italie donne un avant-goût motivant à Lyne-Marie Bilodeau en vue des prochains Jeux paralympiques

Nouvelle

Montréal, 29 janvier 2024 (Sportcom) – La semaine dernière, Lyne-Marie Bilodeau s’est rendue pour la première fois de sa vie en Italie, à l’occasion de la Coupe du Monde de ski paranordique dans la ville de Dobbiaco.

Son séjour a commencé d’une façon assez excitante avec une semaine d’entraînement à Val di Fiemme où auront lieu les prochains Jeux paralympiques en 2026 ; un avant-goût qu’elle n’est pas près d’oublier.

« C’est sûr que ça donne envie, mais il faut que je fasse l’étape des qualifications pour ça et je n’ai aucun contrôle là-dessus. Je m’entraîne plus que fort pour être capable. »

Ensuite, l’athlète a pris la route vers l’endroit où étaient disputées les épreuves de cette première partie de la série italienne. À l’épreuve du 10 km classique en départ individuel, Lyne-Marie Bilodeau a terminé en huitième place. Avec un temps de 41 min 49,8 s, elle a affiché un retour d’un peu plus de 7 minutes de la gagnante de cette épreuve, l’Américaine Oksana Masters.

Après avoir confié à Sportcom avoir le sentiment d’être de plus en plus à l’aise sur ses skis au fil des jours, la parafondeuse a su dépasser ses propres attentes en vivant un autre nouveau baptême : celui d’être du départ d’une deuxième vague en sprint assis, samedi.

« Ça s’est bien passé malgré le fait que ce ne soit pas la distance que je préfère. J’ai réussi à passer en deuxième vague et c’est la première fois que ça m’arrive », a mentionné la Québécoise qui s’est classée au sixième rang dans cette épreuve.

Une surprise qui a ajouté une cerise sur le sundae à son expérience italienne parce qu’au 10 km style classique en départ groupé qui avait lieu jeudi, elle venait tout juste d’accomplir l’un de ses objectifs,  laisser de côté son rang, mais diminuer le plus possible l’écart de temps entre elle et la meneuse.

« Ça s’est super bien passé. J’ai fait mon record personnel. Je suis vraiment contente d’avoir pu faire ça dans un 10 km qui est une distance que j’apprécie beaucoup », a mentionné la Sherbrookoise qui a terminé au neuvième rang de cette épreuve soit 6 minutes 26,9 secondes derrière Oksana Masters, reine de cette Coupe du monde.

La skieuse qui réside actuellement à Canmore, en Alberta, a poursuivi en confiant : « Je ne regarde pas nécessairement les positions parce que pour moi ce n’est pas nécessairement important. C’est plus l’écart entre moi et la première qui m’encourage parce que je me rapproche de plus en plus d’année en année. »

Pour terminer son séjour à Dobbiaco, l’athlète a pris part à l’épreuve du 5 km en style libre où elle a terminé au 11e rang.

« Le 5 km, c’est l’épreuve que je trouve la plus difficile parce que ce n’est pas un sprint, mais ce n’est pas un 10 km non plus. Le premier kilomètre s’est moins bien passé, mais après j’ai réussi à bien me reprendre », a-t-elle ajouté.  

« Je suis juste vraiment très contente de mon bloc en Italie. Il me reste juste une course, donc je vais faire du mieux que je peux. »

Présentement en route vers Martello, toujours en Italie, Lyne-Marie Bilodeau sera de retour sur la neige mercredi à l’occasion d’une nouvelle épreuve de sprint.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Fév - 2024 | par Sportcom

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la…

Nos partenaires