28 Mai - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Rugby à sept – Séries mondiales

Malgré des erreurs de jeu, les Canadiennes restent positives

Montréal, 28 mai 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne de rugby à sept a connu une bonne entrée en matière, samedi, à la cinquième étape des Séries mondiales présentées à Clermont-Ferrand, en France. Dans la ronde préliminaire, le pays a remporté deux de ses trois affrontements contre le Japon, la Russie et la Nouvelle-Zélande.

Face aux Japonaises, les représentantes du pays, classées quatrièmes, ont réussi à convertir leurs trois essais dans la première demie. De retour sur le terrain, ce sont leurs adversaires qui ont tenté le tout pour le tout, mais elles n’ont pas été en mesure de convertir leurs essais. Le Canada a finalement remporté le match par la marque de 21-15 contre les 11es du classement des Séries mondiales.

« Nous avons fait beaucoup d'erreurs. Nous leur avons permis de rester dans le match par nos fautes autour du regroupement », a fait savoir Karen Paquin.

À leur seconde partie, les Russes, sixièmes, ont d’abord pris les devants 7-0. Les Canadiennes ont riposté avec deux essais, dont un converti par la Torontoise Ghislaine Landry. La Russe Elena Zdrokova a talonné les représentantes du pays pour terminer la première partie du match à égalité 12-12.

Après la mi-temps, les représentantes de l’unifolié ont pris possession du jeu en enchaînant les essais grâce à Karen Paquin (Québec), Bianca Farella (Côte-Saint-Luc) et Natasha Watcham-Roy (Gatineau). Seule Landry a réussi à convertir un essai alors que Kelly Russell (Bolton) et Magali Harvey (Québec) ont manqué leur conversion. Le Canada est sorti vainqueur par la marque de 29-12.

« Nous avons trouvé un meilleur rythme et malgré quelques erreurs en attaque, nous avons joué un bien meilleur match », a ajouté Paquin, âgée de 28 ans.

Pour leur dernier match de la ronde préliminaire, les Canadiennes se mesuraient aux Néo-Zélandaises, deuxièmes du classement général. Harvey a été la première à faire un essai dans cette partie, mais Russell ne l’a pas convertie. Les Néo-Zélandaises ont par la suite pris le dessus pour porter la marque 12-5 à la mi-temps.

Dans la deuxième demie, les Canadiennes ont fait deux autres essais, dont un converti par Russell. Avec un troisième essai pour leurs adversaires, leur deuxième converti, les Néo-Zélandaises ont remporté l’affrontement 19-17.

« Notre match a été bon collectivement, mais des plaquages manqués leur ont donné de précieux points. Nous avons cependant bien joué. Nous gardons le focus sur l'action plutôt que le résultat. Nous allons prendre la soirée pour bien nous reposer et préparer les matchs de demain [dimanche] en conservant cet esprit positif », a conclu Karen Paquin dont l'équipe se mesurera à Fidji en quarts de finale.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée plus positive pour Simone Boilard

Montréal, 28 juillet 2022 (Sportcom) – Après quelques journées difficiles ponctuées de chutes, de crevaisons et de courbatures, Simone Boilard (St Michel…

Nos partenaires