19 Juin - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Natation – Championnats du monde de la FINA

« Je ne peux pas être fâchée contre moi-même » – Mary-Sophie Harvey

Nouvelle

Montréal, 19 juin 2022 (Sportcom) – Mary-Sophie Harvey nageait dimanche pour la première fois de sa carrière dans une finale des Championnats du monde de la FINA. La nageuse de Trois-Rivières a pris la huitième place dans la course ultime du 200 m quatre nages à Budapest, en Hongrie.

Légèrement déçue de son résultat, Harvey a tout de même voulu mettre les choses en perspective assez rapidement en mentionnant les points positifs des deux dernières journées de compétition, qui ont été fortes en émotions.

« Je ne peux pas être fâchée contre moi-même comme c’était ma première expérience en finale. Je vois que je progresse et que je me dirige dans la bonne direction. Ce n’est pas le temps ni le classement que je visais, mais je suis heureuse d’avoir atteint mon objectif de nager ma première finale chez les seniors », a commenté Harvey en entrevue avec Sportcom.

« Ç’a été deux journées intenses, mais vraiment intéressantes pour moi. J’ai appris beaucoup et j’ai hâte de continuer à travailler sur les détails qu’il me manque pour poursuivre ma progression. »

La finale a été remportée par l’Américaine Alex Walsh dans un temps de 2 min 7,13 s, tout juste devant l’Australienne Kaylee McKeown (+1,44 seconde) qui a mis la main sur la médaille d’argent.

La troisième place est revenue à l’Américaine Leah Hayes (+1,78 seconde), qui avait dû travailler fort la veille pour s’imposer devant Mary-Sophie Harvey lors des demi-finales. Hayes, âgée de seulement 16 ans, a battu le record junior mondial lors de la finale avec un temps de 2 min 8,91 s.

Pour atteindre la course ultime, Harvey avait terminé en deuxième place de sa vague de demi-finale. Elle avait également pris le deuxième rang de son groupe de qualification, tout juste derrière Walsh.

« Je n’aurais pas pu demander une meilleure journée hier (samedi). J’ai réalisé un record personnel en qualification, je pense que c’était mon 200 m quatre nages préféré à vie ! En demi-finale, je souhaitais réellement avancer jusqu’à la finale et ç’a encore été un succès, j’ai même battu mon temps des qualifications », a ajouté Harvey.

Le 200 m quatre nages était la seule épreuve individuelle à laquelle Mary-Sophie Harvey prenait part aux Championnats du monde de Budapest. Elle voudra maintenant se remettre de ses émotions avant de tourner son attention vers le relais 4 x 200 m libre auquel elle aimerait bien participer mercredi.

« Je veux prendre le temps de me détendre demain matin. Après, ce sera un retour à l’entraînement assez rapide pour peut-être participer au relais de mercredi. Sinon, l’entraînement me servira pour les Jeux du Commonwealth qui arrivent à grands pas », a-t-elle conclu en ajoutant un « Go Canada ! » bien senti.

Les épreuves de natation aux Championnats du monde de la FINA se poursuivront lundi pour les Québécois alors que James Dergousoff sera en action lors des qualifications du 50 m brasse.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

De l’or et des records personnels

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen se trouvaient au premier rang du classement général provisoire après…

Nos partenaires