22 Fév - 2018 | par Émilie Bouchard Labonté

Patinage de vitesse courte piste - Jeux olympiques

Mathieu, le troisième frère Hamelin à Pyeongchang

Pyeongchang, 22 février 2018 (Sportcom) – Bien qu’il soit un Hamelin, un ancien patineur et qu’il porte fièrement l’unifolié sur sa tuque, ce n’est pas patins aux pieds, mais des gradins que Mathieu regarde les courses de patinage de vitesse courte piste aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

C’est qu’il n’est plus athlète, mais plutôt partisan numéro un de ses grands frères Charles et François.

Tout comme à Vancouver et à Sotchi, il voulait être aux premières loges pour les encourager dans leur conquête des podiums olympiques. « J’ai toujours été de leur côté et un de leurs meilleurs supporteurs. Je n’avais le choix d’être ici. Je me suis fait le devoir d’être là pour les dernières courses aux Jeux de mes frères », a mentionné le jeune homme de 28 ans rencontré en marge de la dernière soirée de finales au Palais des glaces de Gangneung.

Mathieu Hamelin se souvient particulièrement des Jeux de Vancouver où Charles avait remporté l’or sur 500 m et que les deux frères avaient contribué à la victoire du Canada au relais. « Il y a aussi leur finale commune au 1000 m. C’était magique. De très beaux moments. »

À Pyeongchang, il a pu voir Charles Hamelin décrocher une cinquième médaille olympique quand ce dernier et ses coéquipiers se sont emparé du bronze au relais. Et il pourra célébrer avec lui.

« C’est une fierté familiale. On le vit entre frères. Je vis quelque chose de spécial d’avoir deux frères aux Jeux olympiques. C’est un plus de pouvoir dire que je suis là pour eux. Ils peuvent compter sur moi. »

Dans la Mecque du patinage de vitesse courte piste

Mathieu Hamelin ne s’est pas fait prier pour accompagner ses frères au pays du Matin calme. Il a toujours admiré les qualités des patineurs coréens. « Le pays que je regardais tout le temps patiner, c’est la Corée. C’était tout le temps impressionnant. D’être là, de vivre l’ambiance, c’est assez incroyable. »

Le Québécois adore son expérience à Pyeongchang et en profite à fond.  « Le Parc olympique est super, les Coréens sont très gentils. Nous avons de bons Jeux olympiques jusqu’à maintenant. »

Tout comme ses frères, Mathieu vit aussi ses derniers Jeux olympiques. « On va s’ennuyer du patin, mais il est temps de tirer la plogue. Mes frères ont prouvé qu’ils étaient de grands athlètes. Nous sommes prêts. »

Ces derniers tours de piste sont évidemment significatifs, mais peu importe les résultats, Mathieu Hamelin est fier d’eux. « Ils ont accompli ce que tout athlète veut accomplir. Ils ont été des champions, ils ont été les meilleurs. Ils ont prouvé que peu importe ce qui arrive, ils ont toujours été des athlètes qui montrent l’exemple aux autres. »

Le plus grand partisan des Hamelin ne retraitera pas tout de suite. Il sera également présent aux Championnats du monde de courte piste qui aura lieu à Montréal au mois de mars pour voir ses frères tirer officiellement leur révérence.

Vous pourriez aussi aimer...

1 Juin - 2024 | par Sportcom

Tess Routliffe l’emporte au 50 m brasse

Montréal, 1er juin 2024 (Sportcom) – Tess Routliffe (SB7) a remporté la médaille d’or samedi au 50 m brasse aux Séries mondiales…

31 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Jacqueline Simoneau se couvre d’or à la maison

Le Canada mérite l’argent à l’épreuve technique par équipe Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Après sa médaille d’or aux Championnats du…

Nos partenaires