29 Jan - 2016 | par Alexandra Piche

Plongeon – Grand Prix

Meaghan Benfeito en argent, Philippe Gagné en bronze

Montréal, 29 janvier 2016 (Sportcom) – Les plongeurs québécois Meaghan Benfeito et Philippe Gagné ont commencé le Grand Prix de Rostock en force, vendredi, en Allemagne. Gagné a remporté la première récompense canadienne, une médaille de bronze au tremplin de 3 m tandis que Benfeito a enchaîné en montant sur la deuxième marche du podium à la tour de 10 m.

Avec son pointage de 371,30, Benfeito n’était qu’à 6,75 points de la Chinoise Yaying Ding (378,05), en tête du classement de l’épreuve. Miya Suo, aussi de la Chine, a complété le podium, cumulant 346,95 points au terme des cinq rondes.

« C’est très encourageant de commencer 2016 avec un pointage comme ça. Toutefois, j’ai encore de petites erreurs à corriger avant les Jeux olympiques. Un des objectifs cette année, c’est d’arrêter de regarder le tableau et de me concentrer sur mes corrections pour diminuer mon stress. Je ne savais pas à quel point c’était serré, mais je savais que nous plongions bien toutes les deux. J’ai fait ce que j’avais à faire et ç’a super bien été », a fait savoir la plongeuse montréalaise.

En préliminaires, l’athlète de l’arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension a pris le troisième rang avec 337,85 points tout juste derrière les deux autres médaillées, Yaying Ding (356,80) et Miya Suo (355,50). En demi-finale, la Québécoise a terminé deuxième de son groupe avec 350,90 points à quelques points de Ding (353,55).

Benfeito a d’ailleurs apporté des modifications à son entraînement et à ses sauts exécutés en compétition en incorporant un nouveau plongeon avec un départ avant, l’équilibre double arrière avec une vrille. Réticente au début de travailler sur cette figure, la Montréalaise y a vite pris goût.

« Je suis plus forte dans les départs avant. Ça faisait 20 ans que plonge et je n’avais jamais fait un équilibre avant en partant avec une twist, mais c’est incroyable comment je suis plus confiante maintenant. Avant, je faisais l’équilibre triple arrière groupé qui a un coefficient de difficulté un peu plus élevé que mon nouveau saut. Toutefois, je l’ai manqué en finale des Championnats du monde et nous avons décidé de modifier mes plongeons. »

Contrairement à ses habitudes en compétition internationale, Meaghan Benfeito ne prendra pas part à l’épreuve de 10 mètres synchronisée à Rostock. Sa partenaire Roseline Filion s'est fracturé une cheville en décembre pendant un entraînement hors piscine et doit se tenir à l’écart de la plateforme.

« C’est difficile sans elle. Depuis que nous faisons du synchro, il n’y a qu’une seule compétition que nous n’avons pas faite ensemble et c’était quand je ne suis pas allée aux Jeux du Commonwealth en 2010 », a commenté la plongeuse qui avoue trouver la situation un peu plate. « Nous sommes tellement habituées d’être ensemble que c’est un peu un vide. J’espère qu’elle va bien. Elle s’occupe bien de sa cheville alors ça me rend heureuse. Nous nous encourageons toujours, nous nous parlons tous les jours et elle voulait que je performe bien. »

Gagné s’illustre

Chez les hommes, Philippe Gagné a réussi une belle remontée en finale du 3 mètres pour mettre la main sur la médaille de bronze.

Sixième après sa première présence sur le tremplin, l’athlète de 18 ans est grimpé de deux rangs à son deuxième passage.  Ce n’est qu’après son sixième et dernier plongeon que le Québécois est parvenu à se tailler une place sur le podium.

« Ce n’était pas une surprise parce que Philippe est vraiment bon au trois mètres. Il a montré qu’il est capable d’être dans les meilleurs. Il est jeune, fort et stable et il sait ce qu’il a à faire » a commenté sa coéquipière Meaghan Benfeito.

Les juges ont accordé  à Gagné un total de 450,85 points. L’Allemand Patrick Hausding (503,50 points) a été le meilleur plongeur de la journée, suivi de près par le Chinois Peng Jianfeng (494,20 points).

Le plongeur de Mont-Royal avait obtenu son laissez-passer pour la finale en terminant troisième de sa demi-finale alors qu’il avait obtenu 434,70 points. Il avait auparavant fini 11e des préliminaires grâce à une récolte de 256 points.

Aussi en action au 3 mètres, le Terrebonnien François Imbeau-Dulac s’est glissé au cinquième rang de la finale avec un pointage de 410,35. Imbeau-Dulac avait auparavant fini sixième des préliminaires, puis deuxième de sa demi-finale.

Le Grand Prix de Rostock se poursuivra samedi. Jennifer Abel et Pamela Ware seront en action à l’épreuve individuelle féminine au tremplin de 3 mètres tandis que Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac feront la paire au 3 mètres synchro. Gagné et Vincent Riendeau seront également de la compétition du 10 mètres synchro.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Le rêve fou d’Hugo Houle devenu réalité

Il remporte la 16e étape du Tour de France Montréal, 19 juillet 2022 (Sportcom) – Souvent qualifié de coéquipier exemplaire, de travailleur…

16 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale

Cyclisme sur route – Hugo Houle épaule ses coéquipiers Après une journée complètement folle vendredi où il a terminé au troisième rang…

Nos partenaires