19 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Médaillé d’or, Laurent Dubreuil obtient gain de cause

Nouvelle

Photo: ISU Skating

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – La veille, en partageant son plan de course, Laurent Dubreuil avait bien avisé son entraîneur Gregor Jelonek. Il comptait prendre sa revanche au lendemain d’une amère et malchanceuse 10e place obtenue au 1000 m, ce qu’il a fait en mettant la main sur sa première médaille d’or de la saison au 500 m.

Dubreuil tenait à faire oublier sa sortie de vendredi à la Coupe du monde d’Heerenveen, aux Pays-Bas. La chute de l’Américain Jordan Stolz, avec qui il était jumelé au 1000 m, lui a nui au point de le mener au dixième rang. Ce résultat n’aurait pas eu la même signification dans d’autres circonstances, mais terminer 10e alors qu’il se sentait en grande forme a été difficile à accepter.

« J’étais frustré, fâché, je ne mentirai pas, mais je voulais utiliser cette agressivité-là pour avoir une bonne course et me venger de la malchance. Je voulais particulièrement la médaille d’or (samedi)! » a admis Laurent Dubreuil.

En d’autres mots, il voulait démontrer qu’il méritait un meilleur sort.

Si son départ lui avait coûté la victoire sur 500 m à Stavanger, le Lévisien s’est bien repris samedi avec une ouverture de 9,6 s. En confiance, il a accéléré et a affiché un temps de 34,34 s. « Une des meilleures courses de ma carrière », a-t-il partagé.

Il a ainsi devancé le Japonais Wataru Morishige (+0,11 seconde), qui avait placé la barre bien haut quelques minutes plus tôt. Le Néerlandais Merjin Scheperkamp (+0,35 seconde) a complété le podium.

« Morishige m’a mis de la pression! […] C’est fun quand quelqu’un fait un bon temps et que tu réussis à le battre », a confié Dubreuil.

Également de cette épreuve, les Québécois Christopher Fiola et Cédrick Brunet ont terminé 8e et 19e, respectivement.

Il s’agit de la troisième médaille de Laurent Dubreuil cette saison. La semaine passée, à la première Coupe du monde du calendrier, il a décroché l’argent au 500 m et au 1000 m.

« Après hier, je ne pense pas qu’une médaille d’argent m’aurait pleinement satisfait. »

  • Laurent Dubreuil

L’endroit idéal

Quand Dubreuil remporte une course au Thialf, l’anneau de glace d’Heerenveen, il ne passe pas inaperçu. Il arrive même qu’on lui offre un dessert orné d’un feu de Bengale au restaurant et qu’il ait droit à une ovation, comme ce fut le cas durant le point de presse de samedi, en visioconférence.

Année après année, le Lévisien soulève l’amour réciproque qu’il porte à la ville d’Heerenveen, où il est toujours accueilli en héros. Il n’était donc pas question de repartir les mains vides cette fin de semaine et remporter l’or rend le tout encore plus spécial.

« L’événement est toujours incroyable ici. D’être sur la dernière paire, tu traverses la ligne, tu vois numéro 1 et tu sais que tu as gagné, il n’y a personne qui peut te déloger. C’est une dose d’adrénaline qui est dure à décrire », a ajouté Dubreuil.

Il reprendra l’action dimanche à l’occasion du sprint par équipe.

De son côté, Béatrice Lamarche a stoppé le chronomètre à 1 min 58,78 s et s’est classée 16e du 1500 m, samedi. Dans la catégorie B de cette distance, Valérie Maltais a terminé 5e avec un temps de 1 min 59,59 s. Antoine Gélinas-Beaulieu a quant à lui fini 16e du groupe B au 5000 m en raison d’un chrono de 6 min 28,78 s.

Vous pourriez aussi aimer...

26 Nov - 2022 | par Sportcom

En rafale

Ski alpin – Sorties difficiles pour Grenier et Bennett   Prise deux pour les skieuses Valérie Grenier et Sarah Bennett qui ont…

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain retrouve ses repères

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’est vite ressaisie à la Coupe du monde de Levi. Classée 59e samedi, son…

Nos partenaires