22 Mar - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Racquetball – Championnats panaméricains

Même malades, Lambert, Saunders et Green restent invaincus

Montréal, 22 mars 2016 (Sportcom) – Frédérique Lambert, Jennifer Saunders et Mike Green ont connu des parcours parfaits de trois victoires en autant de rencontres dans les tournois à la ronde des Championnats panaméricains de racquetball présentés à San Luis Potosi, au Mexique.

Quatrième au classement du circuit professionnel féminin (LPRT), Lambert a disposé de la Hondurienne Paula Padilla 15-10 et 15-6 samedi, de la Bolivienne Jenny Daza 15-3, 12-15 et 11-3 dimanche, puis de l’Argentine Maria Jose Vargas, troisième mondiale, 15-5 et 15-5 lundi.

Après avoir peiné contre Daza, la Québécoise a été beaucoup plus convaincante face à Vargas. « Dimanche, ça n’allait vraiment pas bien, je vomissais. Lundi, je me sentais un peu mieux. Je voulais juste faire ça vite pour ne pas manquer d’énergie. J’étais super concentrée et ç’a bien fonctionné. »

« Toute l’équipe ici a été un peu malade. Je pense que nous avons mangé quelque chose que nous n’aurions pas dû. Là, je suis rendue au pain et au Nutella », a blagué Lambert en entrevue.

Sa sortie contre Vargas revêtait par ailleurs une grande importance pour la suite des choses. « Celle qui perdait se retrouvait dans la partie du tableau menant à un quart de finale contre Paola (Longoria). Quand tu joues contre Paola dès les quarts, c’est sûr que tes chances de médaille diminuent grandement. On va être honnête, c’est pas mal difficile de la battre. »

Grâce à ses résultats des préliminaires, la Montréalaise se retrouve deuxième tête de série et évite ainsi de croiser Longoria, numéro un mondiale, hâtivement. Si les deux athlètes s’affrontent, ce sera en finale, samedi.

Mercredi, en huitième de finale du tableau éliminatoire, Lambert fera face à la gagnante de la rencontre entre la Guatémaltèque Maria Renee Rodriguez et la Costaricaine Melania Sauma Masis. « Ce sont des filles que je connais. Rodriguez joue beaucoup sur le circuit professionnel. Ce sont de bonnes joueuses qui viennent de quitter les juniors. »

Quant à Jennifer Saunders, elle a gagné 15-4 et 15-13 contre la Hondurienne Pamela Sierra, 15-8, 8-15 et 11-5 face à l’Américaine Cheryl Gudinas de même que 15-7 et 15-11 contre l’Argentine Cecilia Cerquetti.

La Manitobaine croisera le fer avec l’Équatorienne Ivonne Carpio en huitième de finale, mercredi.

Également en double

Aussi en action en double, Lambert et Saunders ont été défaites par les deux meilleures joueuses au classement de la LPRT, les Mexicaines Paola Longoria et Samantha Salas, victorieuses 15-2 et 15-7.

Elles ont toutefois vaincu les Costaricaines Sofia Soley Saborio et Melania Sauma Masis 15-8 et 15-14.

« Notre premier match contre les Mexicaines, c’est sûr qu’il était difficile, a avoué la Québécoise. À notre deuxième, nous étions malades toutes les deux, mais ç’a quand même bien été. Nous formons une des bonnes paires ici. »

Jeudi, Lambert et Saunders disputeront leur premier duel du tableau éliminatoire face aux Boliviennes Jenny Daza et Carola Loma.

Vice-championne en simple en 2012 et en double avec Geneviève Brodeur en 2010, la Montréalaise aimerait monter sur le podium tant en simple qu’en double à San Luis Potosi.

L’étudiante en médecine à l’Université de Montréal souhaiterait évidemment mettre la main sur un premier titre des Championnats panaméricains, mais ses horaires académique et sportif chargés l’incitent à la prudence. « Le cœur veut, mais ça reste difficile. Il faut que je sois réaliste aussi. »

Lambert apprécie d’ailleurs la compréhension dont font preuve les responsables de son département universitaire. « Ils m’accommodent beaucoup. J’ai été capable de faire mon examen de neurologie, qui est super important et pour lequel je stressais beaucoup, ici, vendredi. »

La compétition mexicaine coïncide avec le début d’un nouveau bloc d’études pour elle. « Le tournoi tombe dans une bonne semaine. C’est un petit peu moins chargé. »

Mike Green impeccable

Chez les hommes, Mike Green a battu le Bolivien Conrrado Moscoso 15-10 et 15-6, le Guatémaltèque Edwin Galicia 15-10, 11-15 et 11-2, puis le Portoricain Abraham Mercado 15-3 et 15-2.

L’Ontarien retrouvera en huitième de finale mercredi le vainqueur de la rencontre entre le Hondurien Carlos Medrano et l’Équatorien Fernando Rios.

Samuel Murray est également à l’œuvre en simple à San Luis Potosi. Il a été défait 15-8, 13-15 et 11-6 par le Costaricain Andres Acuna, mais a triomphé 15-14 et 15-9 du Chilien Francisco Troncoso ainsi que 15-2 et 15-1 du Portoricain Aaron Booker.

Exempté du premier tour, l’athlète de Baie-Comeau se mesurera mercredi au gagnant du match entre le Hondurien Marco Sarmiento et le Costaricain Alexander Pirie.

En double, Pedro Castro et Tim Landeryou ont remporté un duel et subi un revers. Ils ont été vaincus 15-9 et 15-13 par les Mexicains Javier Moreno et Alejandro Landa, mais ont disposé des Guatémaltèques Hanzel Gerardo Martinez et Juan Salvatierra 15-11 et 15-0.

Les Honduriens Carlos Medrano et Sergio Ortega seront les rivaux du Brossardois et du Saskatchewanais en huitième de finale mercredi.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Juin - 2021 | par Mathieu Fontaine

Hugo Houle retrouve la forme en Suisse

Montréal, 6 juin 2021 (Sportcom) – Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a amorcé le Tour de Suisse en prenant le 52e rang du contre-la-montre…

10 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Bon départ pour les Canadiennes à Barcelone

Montréal, 10 juin 2021 (Sportcom) – L’équipe canadienne de natation artistique a remporté la médaille de bronze à la suite du programme…

Nos partenaires