11 Déc - 2021 | par Mathieu Laberge

Ski acrobatique – Coupe du monde (bosses)

Une huitième place aux allures d’accident de parcours pour Mikaël Kingsbury

Nouvelle

FIS

Montréal, 11 décembre 2021 (Sportcom) – Pour une rare fois, Mikaël Kingsbury n’a pu se frayer un chemin jusqu’en grande finale d’une Coupe du monde des bosses. Samedi, sous les épais flocons de neige qui tombaient sur la piste Specialen de la station suédoise d’Idre Fjall, le skieur de Deux-Montagnes a commis des fautes en première finale, ce qui l’a relégué au huitième rang.

Le champion olympique en titre a eu un déséquilibre vers l’avant à la réception de son premier saut. Il s’est rapidement repris par la suite et il a levé le poing en franchissant la ligne d’arrivée, espérant qu’il avait réussi à sauver les meubles pour passer en grande finale.

« Je suis arrivé un peu court dans mon double-full et avec la neige qui est tombée, cela a collé un peu à mon atterrissage et c’est ce qui m’a fait pencher vers l’avant », a expliqué Kingsbury en visioconférence. « Dans une piste comme ça, ça ne pardonne pas. J’ai essayé de cleaner le reste de ma descente le mieux que je pouvais. C’est sûr que j’étais déçu, car c’était ma première super-finale que je manque dans ma carrière, alors que je suis en santé. C’est plate, mais dans une année olympique, ça arrive au bon moment. »

Kingsbury est apparu étonné lorsque sa note de 81,16 points a été affichée. Provisoirement sixième, il a jeté ses skis au sol lorsqu’il a vu que le concurrent suivant, Benjamin Cavet, l’avait délogé d’une place en grande finale réservée aux six meilleurs.

« Ce n’est pas le fun quand tu fais des erreurs et que tu laisses ça dans les mains des juges », a poursuivi celui qui s’était imposé à la première étape du circuit, une semaine plus tôt, en Finlande.

« Je me suis croisé les doigts en me disant que peut-être (ça passerait), mais je n’étais pas surpris, juste déçu. Je suis conscient qu’avec des erreurs de même, ça ne passe pas dans une super-finale. Sur le coup, ça me prend un 5 minutes où je suis déçu et un peu fâché envers moi-même, mais pas envers les juges. »

Cette sortie est une contre-performance aux yeux du double médaillé olympique qui a conclu que sa déception sera « moins lourde longtemps » avec la présentation des duels de dimanche.

Également de la première finale, Gabriel Dufresne (14e) et Kerrian Chunlaud (15e) ont eux aussi vu leur journée prendre fin dans cette ronde. Elliot Vaillancourt a pour sa part fini au 35e rang.

Valérie Gilbert un peu à court, deux fois plutôt qu’une

La Britanno-Colombienne Sofiane Gagnon a obtenu le meilleur résultat canadien à l’épreuve féminine alors qu’elle a décroché le neuvième rang. Valérie Gilbert, de Sainte-Adèle, a été la meilleure Québécoise avec une 18e place. Les Montréalaises Justine Dufour-Lapointe et Chloé Dufour-Lapointe ont respectivement fini 20e et 24e.

« J’ai été proche de la finale les deux jours », a reconnu Gilbert, en faisant référence à sa 17e place de la veille aux qualifications de l’épreuve de duels qui aura lieu dimanche. « Je suis contente de mes descentes et des progrès que je fais, mais c’est toujours un peu frustrant quand tu es si proche de l’avoir (ta qualification). »

La bosseuse ajoute qu’elle devra peaufiner son Cork 720, afin que les juges voient mieux ses skis qui se croisent au moment de cette manœuvre, ainsi que de son entrée de ligne à la réception de son premier saut.

« Il faut que je fonce un peu plus », a conclu Gilbert, qui compte faire mieux à l’étape de l’Alpe d’Huez, la fin de semaine prochaine.

Justine Dufour-Lapointe et Chloé Dufour-Lapointe sont déjà qualifiées pour le tableau éliminatoire féminin des bosses en parallèle. Quant aux hommes, ils s’élanceront en ronde des qualifications dimanche matin.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Semer du bonheur pour devenir meilleur

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Ils n’étaient pas dans un karaoké, mais c’était tout comme. Au dernier Tour de France, on…

25 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Canadiennes en bronze

Montréal, 25 septembre 2022 (Sportcom) – Le huit féminin canadien a été médaillé de bronze aux Championnats du monde d’aviron, dimanche, à…

Nos partenaires