9 Mar - 2021 | par Luc Turgeon

Ski acrobatique (bosses) – Championnats du monde

Mikaël Kingsbury double la mise, une fois de plus

Andrey Kulagin / FIS

Montréal, 9 mars 2021 (Sportcom) – C’est avec deux titres à défendre que Mikaël Kingsbury a pris part aux Championnats du monde d’Almaty et c’est toujours en tant que double champion qu’il quittera l’ancienne capitale kazakh. Après avoir triomphé à l’épreuve individuelle lundi, le roi des bosses a récidivé, mardi, en remportant la grande finale des bosses en parallèle.

L’athlète de Deux-Montagnes a vaincu son rival australien Matt Graham pour décrocher la sixième médaille d’or de sa carrière à des mondiaux, une dixième au total. Celui qui est maintenant le skieur acrobatique le plus décoré de l’histoire en Championnats du monde a récolté 80,51 points, tandis que son opposant a dû se contenter d’une note de 67,57 points.

Le parcours rouge a donné du fil à retordre aux compétiteurs mardi, même à Kingsbury, qui s’y attendait après la semaine d’entraînement. Déséquilibré à son dernier saut, il n’a pas offert sa meilleure performance en grande finale. Au même moment, Graham chutait tout juste avant la ligne d’arrivée, confirmant la victoire au Québécois.

« J’ai raté mon saut parce que je voulais l’absorber le plus fort que je pouvais et essayer de croiser la ligne d’arrivée en premier », a-t-il expliqué en visioconférence.

Ce triomphe survient seulement trois mois après que deux vertèbres fracturées aient retardé son début de saison. Il a souligné son retour avec un doublé à la Coupe du monde de Deer Valley, en février, puis est demeuré invaincu à Almaty.

« C’était ma motivation cette année après ma blessure. Je ne pouvais pas gagner de globes de cristal, mais je voulais faire quelque chose de spécial aux Championnats du monde. Faire un doublé en Coupe du monde, une journée après l’autre, c’est déjà difficile. Non seulement de le faire en 2019 à des Championnats du monde, mais là de le refaire cette année, c’est vraiment fou. » – Mikaël Kingsbury

Mardi, le champion du monde a d’abord eu le dessus sur le Britannique Max Willis, le Finlandais Olli Penttala et le Kazakh Dmitriy Reikherd. Il a ensuite vaincu le Japonais Ikuma Horishima en demi-finale alors que ce dernier n’a pas été en mesure de compléter sa descente. Horishima, qui avait éliminé Laurent Dumais et Kerrian Chunlaud plus tôt, a conclu avec la médaille de bronze devant le Canadien Branden Kelly.

Chunlaud a terminé la journée au septième rang, le meilleur résultat de sa carrière à des Championnats du monde.

« Je suis satisfait de ma performance. Perdre contre Ikuma, quatrième au monde et ancien champion du monde, il n’y a pas à rougir de ça », a admis le skieur de 27 ans, qui occupait un couloir dans lequel il ne s’était pas entraîné durant la journée lors de cette descente. « J’y suis allé un peu freestyle », a-t-il ajouté.

Laurent Dumais et Gabriel Dufresne ont quant à eux fini 11e et 19e, respectivement.

Surpasser des idoles

Mikaël Kingsbury s’est réjoui de la constance dont il a fait preuve pour toute la durée des mondiaux, mais c’est surtout sa résilience à demeurer concentré sur son objectif dont le médaillé d’or était le plus fier.

« Je remontais dans les t-bar et je trouvais que mes jambes étaient fatiguées, mais ma tête me disait de ne pas arrêter. Chaque fois que je mettais les pieds dans la portion de départ, je savais que j’avais plus de chances de gagner que de perdre. Je donnais tout ce qui me restait puis ça m’a permis d’aller chercher un autre titre. »

Auteur d’un palmarès bien garni comptant notamment un cumulatif de dix podiums aux Championnats du monde, dont six médailles d’or. Kingsbury détient une marque qui risque de perdurer en ski acrobatique. « Les records sont faits pour être battus, j’y crois parce que j’en ai battu beaucoup, mais j’aime (le fait) que les miens soient extrêmement difficiles à battre. »

Les membres de l’équipe nationale de ski acrobatique seront de retour à l’action samedi, toujours à Almaty, pour une autre épreuve de bosses en parallèle, grande finale de la Coupe du monde. Kingsbury s’attend à ce que des modifications soient apportées à ce fameux parcours rouge afin de faciliter la tâche des athlètes. Peu importe, le principal concerné entreprendra cette dernière épreuve du calendrier avec sa confiance habituelle, au grand dam des autres participants.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Juin - 2021 | par Mathieu Fontaine

Hugo Houle retrouve la forme en Suisse

Montréal, 6 juin 2021 (Sportcom) – Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a amorcé le Tour de Suisse en prenant le 52e rang du contre-la-montre…

11 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Une autre journée productive pour les Canadiennes

Montréal, 11 juin 2021 (Sportcom) – Pour une deuxième journée de suite, l’équipe canadienne s’est démarquée à la Super finale des Séries…

12 Juin - 2021 | par Mathieu Laberge

Encore une étape à faire en Suisse

Montréal, 12 juin 2021 (Sportcom) – Vainqueur du contre-la-montre individuel de 23 kilomètres samedi, le Colombien Rigoberto Uran (EF Education-Nippo) a secoué…

Nos partenaires