21 Mai - 2016 | par Sportcom

Cyclisme sur route – Tour d’Italie

« Mission accomplie ! » – Hugo Houle, dans l’échappée du jour

Montréal, 21 mai 2016 (Sportcom) –  Le cycliste Hugo Houle a pris part à l’échappée du jour samedi, lors de la 14e étape du Tour d’Italie. Au sein d’un groupe de 35 coureurs, le membre de la formation AG2R La Mondiale s’est détaché du peloton au 45e kilomètre, mais n’a pu suivre la cadence et a été ravalé un peu plus d'une centaine de kilomètres plus tard.

« Ça faisait plusieurs jours que j’essayais. Et finalement, j’y suis parvenu à l’une des plus grosses étapes avec 5000 mètres d’ascension sur 210 kilomètres. Je suis très content, c’est mission accomplie ! » s’est réjoui Houle qui a finalement terminé 91e, à 31 minutes 20 secondes du vainqueur du jour, le Colombien Esteban Chaves (Orica-GreenEdge).

« Nous étions un groupe de 35 coureurs, mais la cohésion n’a jamais été super parce que nous étions un trop gros groupe. J’ai basculé au premier col et dans le deuxième et troisième col, les (membres de) Sky avaient le feu et ont commencé à piquer. Je me suis fait un peu surprendre parce que j’étais en arrière, mais je n’avais pas la forme pour poursuivre les plus forts », a raconté l’athlète de Sainte-Perpétue qui a été rattrapé par le peloton lors de l’ascension de l’avant-dernier col. « Je suis rentré tranquillement au bercail, mais je suis content d’avoir réussi à prendre l’échappée et d’avoir été actif. Ça fait une ‘‘petite’’ journée de vélo d’environ 6 heures 40 minutes. »

L’étape du jour était particulièrement relevée alors que les 172 cyclistes encore en lice devaient franchir cinq cols de première et deuxième catégories dans les Dolomites.

« Honnêtement, ça fait mal aux jambes. Je n’étais pas habitué à faire autant de montées. Je sens des nouveaux muscles ! » a mentionné le Québécois qui a admis avoir trouvé la course longue et difficile. « Tu te demandais quand ça allait arrêter de monter, mais en étant dans l’échappée, ça m’a permis d’être dans de bons groupes et ça s’est bien fait. »

Deuxième derrière Chaves, Steven Kruijswijk (LottoNl-Jumbo) a soutiré le maillot rose au Costaricain Andrey Amador (Movistar). Le Néerlandais détient une avance de 41 secondes sur son plus proche poursuivant du classement général, l’Italien Vincenzo Nibali (Astana).

Le meneur d’AG2R La Mondiale, Domenico Pozzovivo, est maintenant 11e, à 6 minutes de Kruijswijk. Hugo Houle (+2 heures 2 minutes 19 secondes) pointe quant à lui au 80e échelon.

Dimanche, pour la 15e étape, les coureurs prendront le départ d’un contre-la-montre de 10,8 kilomètres entre Castelrotto et Alpe di Siusi. « C’est tout en montée. Nous allons utiliser un vélo traditionnel et nous devrons monter le plus vite que nous pouvons », a expliqué Houle qui participera pour la première fois à un contre-la-montre sur ce type de parcours.

«  Ce sera une première pour moi, mais je vais donner mon maximum et on verra ce que ça va donner. Je ne me mets pas de pression, ce sont surtout les grimpeurs qui joueront leur classement sur cette épreuve. Comme c’est un contre-la-montre complètement différent, je vais en profiter pour me tester », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Le rêve fou d’Hugo Houle devenu réalité

Il remporte la 16e étape du Tour de France Montréal, 19 juillet 2022 (Sportcom) – Souvent qualifié de coéquipier exemplaire, de travailleur…

Nos partenaires