29 Jan - 2022 | par Mathieu Fontaine

Karaté – Compétition Karaté 1 (Série A)

Nicholas-Patrick Rivest démarre sa saison du bon pied

Nouvelle

Montréal, 29 janvier 2022 (Sportcom) – Nicholas-Patrick Rivest disputait sa première compétition internationale de la saison vendredi, à la Compétition Karate 1 de Pampelune.Malgré un entraînement effectué exclusivement en solo depuis décembre dernier, le Québécois s’est bien tiré d’affaires en Espagne, où il a atteint la quatrième ronde chez les moins de 75 kg.

Après avoir bénéficié d’un laissez-passer au premier tour, Rivest a facilement vaincu l’Espagnol Alejandro Arribas Bermudo par la marque de 6-0, avant de se mesurer à l’Ukrainien Oleksandr Karas. La marque était de 6-6 au terme d’un duel âprement disputé, mais c’est finalement le représentant canadien qui est passé à l’étape suivante en raison de l’avantage concédé par les juges.

Les réjouissances ont cependant pris fin quelques minutes plus tard, quand Rivest a été vaincu au compte de 1-0 par le Portugais Alexandre Pombinho Almeida Tiago. Une défaite certes difficile à avaler, mais loin de mettre une ombre sur la prestation générale du Gatinois qui a trimé dur afin de se préparer adéquatement pour ce début de campagne.

« Pour être honnête, je suis très fier de ma performance ! Spécialement du fait que je m’entraîne depuis le 20 décembre seul en combat sur Bob – mon sac de frappe – alors que tous les autres adversaires s’entraînent sans aucune restriction. De mon côté, je me suis entraîné avec un partenaire pour la première fois de l’année jeudi », a-t-il commenté à l’issue de la compétition.

Qui plus est, ce résultat devrait permettre à l’athlète de 25 ans de grimper de quelques rangs au classement mondial de sa catégorie. Une réussite motivante pour la suite de la saison.

« J’ai dû faire confiance à mes forces et à mon expérience pour gérer les combats et je suis très content de la manière dont j’ai réagi. Grâce à ces victoires, je vais me rapprocher du top-40 au monde, ce qui est un sommet dans ma carrière. »

Également de cette compétition, Heloïse Thiboutôt était quant à elle en action en kata féminin.Elle a pris le neuvième rang de son groupe lors de la ronde des poules et n’a pu accéder aux rondes éliminatoires.

Rivest et Thiboutôt rentreront au pays au cours des prochains jours et entameront leur préparation pour les sélections de l’équipe nationale 2022 qui auront lieu les 19 et 20 février prochains, à Calgary. Encore une fois, ils devront faire preuve de résilience pour arriver à leurs fins.

« Ce sera un autre défi pour les athlètes du Québec, puisque pratiquement tous les autres karatékas du Canada s’entraînent normalement. Ce n’est toutefois pas une excuse et la compétition à Pampelune a été une très belle pratique pour cet événement », a conclu Nicholas-Patrick Rivest.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

Nos partenaires