18 Août - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour du Danemark (2.Pro)

« C’était aussi demandant physiquement que mentalement » – Nickolas Zukowsky

Nouvelle

Montréal, 18 août 2022 (Sportcom) – Un défi de 239,2 kilomètres attendait les cyclistes jeudi à l’occasion de la troisième étape du Tour du Danemark. Pour Nickolas Zukowsky et Pier-André Côté (Human Powered Health), il s’agissait de la plus longue sortie internationale de leur carrière.

Travaillant tous les deux pour leur coéquipier néerlandais Arvid De Kleijn, Côté (35e) et Zukowsky (39e) ont terminé la course au sein du groupe de tête, après une journée de travail éreintante.

« L’étape est devenue difficile physiquement dans les 60 derniers kilomètres, on avait l’impression d’être dans une course d’un jour. Je suis vraiment content, non seulement de l’étape d’aujourd’hui, mais également de ce que j’ai été capable de faire depuis le début de notre séjour au Danemark. C’est encourageant de connaître une bonne course aujourd’hui dans un peloton aussi relevé », a commenté Côté en entrevue avec Sportcom.

« C’était aussi demandant physiquement que mentalement. C’était une longue étape avec, en plus, huit secteurs de gravelle. C’est le genre d’étape que j’aime bien par contre. J’ai commis une petite erreur qui m’a fait perdre plusieurs secondes et je me suis retrouvé en arrière dans les deux derniers secteurs, j’ai dû travailler fort pour revenir dans le groupe de tête », a renchéri Zukowsky.

Même s’ils sont heureux de voir leur coéquipier De Kleijn percer le top-10 du jour, au huitième rang, les deux Québécois auraient bien aimé le voir sur le podium à la fin de la journée.

« On a fait un bon travail, Nickolas et moi, pour amener Arvid De Kleijn jusqu’en huitième place. Il disait qu’il a fait une petite erreur dans le dernier virage, on lui pardonne totalement, c’est certain ! » a mentionné Côté.

« On aurait vraiment aimé pousser Arvid sur le podium et même vers une victoire d’étape. J’avais mis beaucoup d’énergie pour revenir de l’arrière plus tôt dans la course et ça m’a coûté cher dans le final, j’ai réussi à l’aider quand même, mais il manquait un petit quelque chose », a ajouté Zukowsky

Guillaume Boivin (Israel – Premier Tech) a lui aussi franchi le fil d’arrivée dans le même temps que le vainqueur, au 43e échelon.

C’est le Néerlandais Olav Kooij (Jumbo-Visma) qui s’est imposé au sprint, tout juste devant son coéquipier français Christophe Laporte. Le Danois Magnus Cort (EF Education-EasyPost) a terminé troisième.

L’Américain Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers) conserve sa première place au classement général, mais il est suivi de très près par Laporte qui grimpe au deuxième rang en vertu des secondes de bonifications obtenues avec sa deuxième place du jour. Mattias Skjelmose Jensen du Danemark (Trek – Segafredo) pointe au troisième rang (+3 secondes).

Vendredi, les cyclistes visiteront la péninsule de Salling sur une boucle de 167,3 kilomètres.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée en deux temps pour Arnaud Gaudet

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – Les journées se suivent et se ressemblent du côté d’Arnaud Gaudet en Coupe du monde de…

Nos partenaires