14 Fév - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski acrobatique - Jeux olympiques de Pékin

Une autre finale à Pékin pour Olivia Asselin

Nouvelle

Montréal, 14 février 2022 (Sportcom) – Non sans difficulté, Olivia Asselin a obtenu son billet pour la finale de descente acrobatique (slopestyle) aux Jeux olympiques de Pékin grâce à une note de 64,68 reçue lundi après sa première tentative de la journée.

« Je n’ai pas fait mes plus grosses manœuvres, je voulais être sécuritaire et me garder du jus pour demain (mardi). L’objectif était simplement d’aller chercher assez de points pour me qualifier pour la finale. Mon pointage est un peu plus bas que ce que j’espérais, mais ce n’est pas mauvais », a déclaré celle qui a conclu les qualifications au 11e rang.

Asselin a connu des petites difficultés à sa deuxième descente alors qu’elle a été victime d’une chute après une manœuvre sur un module au milieu du parcours. Plus de peur que de mal pour l’athlète de 17 ans qui promet d’être en pleine forme pour la finale lundi soir (heure du Québec).

« La chute n’a pas trop fait mal, je suis correct. J’ai pris beaucoup trop de vitesse avant le saut et j’ai eu de la difficulté à maîtriser ma manœuvre. Je vais me reprendre, ça fait partie du sport. »

Les qualifications étaient initialement prévues pour dimanche, mais la forte neige qui tombait sur la piste à forcer les organisateurs à modifier l’horaire des compétitions pour permettre aux athlètes de s’élancer dans les meilleures conditions possibles.

La Québécoise sera la seule Canadienne à participer à la finale de descente acrobatique. Les qualifications ont été dominées par l’Estonienne Kelly Sildaru avec ses 86,15 points. La médaillée d’or au grand saut (Big Air), la Chinoise Eileen Gu a pris le troisième rang des qualifications (79,38 points), tout juste derrière la Norvégienne Johanne Killi (86 points), deuxième du jour.

L’objectif est simple pour la skieuse de Lévis en finale, elle veut impressionner. Elle a conservé l’énergie nécessaire pour offrir ses meilleures manœuvres aux juges.

« Je veux faire la routine que j’avais prévue, je veux y aller gros pour les sauts. L’objectif est de faire de mon mieux et de surprendre. Un top-5 ? Un podium ? On verra lors de la finale si c’est possible », a-t-elle conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un second top-10 sur lequel bâtir

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Valérie Maltais souhaite gravir les échelons au 3000 m cette saison. Voyant déjà une amélioration en…

Nos partenaires