15 Juil - 2016 | par Alexandra Piche

Plongeon – Grand Prix

Olivia Chamandy impressionne à Bolzano

Montréal, 15 juillet 2016 (Sportcom) – Réalisant son meilleur pointage à vie lors des préliminaires, la jeune plongeuse québécoise Olivia Chamandy n’est pas passée inaperçue au Grand Prix de Bolzano, en Italie, vendredi. Après avoir pris le troisième rang des préliminaires à la tour de 10 mètres, elle a été éliminée en demi-finales de l’épreuve.

« Même au niveau national, Olivia n’avait jamais atteint ce pointage-là, s’est réjoui son entraîneur Stéphane Lapointe. C’était vraiment impressionnant, surtout que le niveau de la compétition était très relevé pour un Grand Prix. Il y avait beaucoup d’athlètes qui participeront aux Jeux olympiques de Rio. Elle s’est fait remarquer, disons ! »

Selon Stéphane Lapointe, l’athlète de Westmount a été l’une des seules de la ronde préliminaire à réussir cinq plongeons sur la tête. Ses performances lui ont valu la note de 308,80, un cap qu’elle n’avait jamais atteint.

« Elle a été super solide ! Elle a démontré une force de caractère incroyable. En plus, ce matin il faisait très, très froid et il ventait énormément. C’était des conditions super difficiles. Elle a vraiment été l’une des plus fortes mentalement. »

En demi-finales, la plongeuse âgée de seulement 15 ans a commencé à ressentir de la pression.

« On dirait qu’en préliminaires elle ne s’attendait pas à grand-chose. Ce n’est pas son premier Grand Prix, mais quand elle a vu le nombre de participantes et le calibre, elle était très intimidée. Elle n’avait rien à perdre. En demi-finale, elle se disait que comme elle était troisième en préliminaires, les gens avaient maintenant des attentes », a expliqué l’entraîneur présent.

Malgré tout, elle a obtenu un total de 272,80 points pour ses plongeons et s’est classée cinquième de sa vague de demi-finales.

« Elle a très bien fait quand même. Elle a eu deux plongeons qui ont dépassé la verticale, mais elle ne s’est pas laissée abattre. Elle a fini les deux derniers super forts pour revenir et augmenter sa note », a indiqué Lapointe.

Il croit que ce progrès est dû au travail acharné de Chamandy durant la dernière année. « Elle a augmenté ses niveaux de difficulté. L’objectif était donc de stabiliser les plongeons qui sont  nouveaux dans sa liste. Aujourd’hui, elle a vraiment démontré qu’elle les contrôle. »

Pour l’entraîneur canadien, c’est encourageant de voir la relève s’illustrer au niveau international. « Elle s’est fait un nom aujourd’hui! Les autres étaient impressionnés de voir qu’une petite fille de 15 ans pouvait faire aussi bien. On connaît beaucoup les filles du FabIV, mais elle a montré qu’il y a de la relève au Canada après elles. »

Aussi en action vendredi, l’Ontarienne Celina Toth s’est vue accordé la note de 306,05 et a pris le troisième rang des demi-finales. Elle participera donc à la finale qui aura lieu samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

27 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Jules Lefebvre, dernier survivant

Montréal, 27 janvier 2023 (Sportcom) – Jules Lefebvre a été le seul Québécois à se qualifier pour la deuxième descente du slalom…

Nos partenaires