4 Fév - 2016 | par Mathieu Laberge

Ski acrobatique (sauts) – Coupe du monde

Olivier Rochon revient sur le podium

Montréal, 4 février 2016 (Sportcom) – De retour en Coupe du monde de ski acrobatique à la suite d’une absence de 11 mois, Olivier Rochon a démontré qu’il avait sa place parmi les meilleurs alors qu’il a terminé deuxième à l’épreuve des sauts de Deer Valley, jeudi.

L’athlète originaire de Gatineau a amassé 122,13 points pour finir derrière le Chinois Guangpu Qi (127,15 points), alors que l’Ukrainien Oleksandr Abramenko (121,24 points) a pris le troisième rang.

Quatrième grâce à une marque de 115,83 points, Lewis Irving, de Québec, a du même coup a obtenu le meilleur classement de sa carrière. Celui qui en était à son quatrième départ en Coupe du monde était provisoirement premier avant de se faire déloger par les trois derniers concurrents.

« Ça fait du bien et ça démontre tout le travail qui a été fait à l’entraînement! J’ai tout fait pour revenir à l’état de forme et d’esprit que j’avais lorsque j’ai gagné le globe de cristal (saison 2011-2012) », a soutenu le médaillé d’argent qui affirme avoir effectué son meilleur saut cette saison.

Rochon devait participer à la Coupe du monde de Pékin, en décembre dernier, sauf qu’une blessure l’a écarté de la compétition.

« Je suis très content de ma journée! Il y a toujours des choses à améliorer, mais je vais essayer de profiter de ce résultat pour le reste de la saison, à commencer par demain (vendredi). »

Lewis Irving prend du galon

Même s’il a terminé à seulement un rang du podium, c’est un sentiment de satisfaction qui habitait Lewis Irving au terme de la compétition de jeudi.

« C’est mon meilleur pointage à vie par presque 3 points. Je suis nouveau dans le circuit, alors je suis ici pour m’amuser et apprendre. Je prends ça comme des journées d’entraînement sans me mettre trop de pression. Moins on se met de pression, plus on s’amuse et c’est comme ça que ça fonctionne. »

Conscient qu’il était tout de même à un peu plus de 5 points de la troisième place, Irving sait déjà ce qu’il devra faire s’il veut accéder au podium.

« Même avec un saut parfait, j’aurais été plus loin que les autres en raison du degré de difficulté de mon saut qui était moins élevé. L’an prochain, à la suite de l’entraînement estival où je travaillerai mes nouveaux sauts, je serai en mesure d’effectuer les mêmes que font les meilleurs. »

La Québécoise Catrine Lavallée sera la seule Canadienne en action à la compétition féminine en après-midi.

Rappelons que cette première épreuve à Deer Valley remplaçait celle qui devait être disputée plus tôt cette saison à Lake Placid. Le concours de jeudi s’est déroulé dans un format différent, soit un saut en ronde des qualifications et un saut en finale.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain retrouve ses repères

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’est vite ressaisie à la Coupe du monde de Levi. Classée 59e samedi, son…

Nos partenaires