12 Août - 2016 | par Mathieu Laberge

Jeux olympiques de Rio – Volleyball, tour préliminaire

« On ne s’est pas présentés » – Nicholas Hoag

Rio de Janeiro (Brésil), 11 août 2016 (Sportcom) – Les volleyeurs canadiens ont raté une belle occasion de se rapprocher de leur objectif de terminer dans les quatre premières équipes de leur groupe après un revers de 3-0 (25-19, 25-16, 25-19) contre la France, jeudi soir, au tournoi olympique des Jeux de Rio.

Les deux formations avaient une fiche de 1-1 avant la rencontre et l’équipe canadienne menée par l’entraîneur-chef Glenn Hoag a fait face à des adversaires qui ont été efficaces à percer le bloc canadien comme l’a reconnu Nicholas Hoag.

« C’est sûr que ce n’était pas notre meilleur match. Ils ont fait de grosses réceptions et c’est pour cette raison que nous n’étions pas capables de les arrêter au bloc. Nous n’étions pas dans le même état d’esprit qu’aux deux autres matchs. On a manqué d’agressivité et on ne s’est pas présentés. »

Les Canadiens ont raté plusieurs services en manche initiale et l’entraîneur a sorti Nicholas Hoag du jeu.

« Ça été en lent début de match et il n’était pas assez engagé. Je lui ai dit qu’il devait s’engager dans toutes les facettes du jeu », a expliqué l’entraîneur qui a ensuite senti ses joueurs plus présents à la fin de la deuxième manche, ainsi qu’au début de la troisième.

Le joueur de Sherbrooke a démontré qu’il avait saisi le message en y allant de deux attaques marquantes sur le bloc adverse en deuxième manche.

L’ardeur des Canadiens, 12e équipe mondiale, a toutefois été ralentie, notamment par Earvin Ngapeth qui s’est surpassé alors qu’il a inscrit 16 attaques marquantes.

Classée 11e au monde, la formation française devrait se retrouver dans les cinq premières équipes du classement selon Nicholas Hoag, qui reconnait que son équipe s’est seulement battue « par moments ».

« Leurs bonnes réceptions de service leur a permis de bien faire fonctionner leur offensive. Nous ne sommes pas dans une mauvaise, ni dans une bonne position non plus, mais il faut gagner 3-0 contre le Mexique. »

L’objectif de terminer le tour des préliminaires dans les quatre premières équipes demeure, mais la tâche sera ardue selon le pilote canadien.

« Ça va hyper difficile et pour l’instant, on va se concentrer sur le Mexique. Nous avons de petites chances, mais les Italiens jouent super bien. Si nous réduisons nos erreurs d’exécution, nous sommes capables d’être compétitifs. »

L’affrontement Canada – Mexique sera présenté samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Antoine Cyr comble ses grosses attentes

Montréal, 29 janvier 2023 (Sportcom) – « J’ai de grosses attentes et on verra comment ça va aller », avait mentionné le fondeur Antoine…

18 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Barbe, superstitions et aérodynamique

Montréal, 18 janvier 2023 (Sportcom) – Qu’est-ce que deux centièmes de seconde sur une course d’une minute 7,28 secondes ? Presque rien, mais…

Nos partenaires