16 Juil - 2023 | par Mathieu Laberge

Para-athlétisme – Championnats du monde

Anthony Bouchard : de débutant à double finaliste aux Championnats du monde en moins de trois ans

Nouvelle

Montréal, 16 juillet 2023 (Sportcom) – Anthony Bouchard a commencé à pratiquer la course en fauteuil roulant il y a un peu moins de trois ans. Dimanche, il a conclu sa première participation aux Championnats du monde de para-athlétisme en se classant huitième au 100 m (T52) des mondiaux de Paris alors qu’il a remis un chrono de 18,89 secondes.

L’athlète de 30 ans avait obtenu ce même classement en finale du 400 m (T52), plus tôt cette semaine.

C’est sur un ton plutôt calme qu’il explique sa fulgurante progression des 36 derniers mois.

« J’étais là pour l’expérience. J’étais classé 11e avant d’arriver ici et je n’avais pas prévu faire de finales du tout. C’est donc très positif d’en avoir fait dans deux épreuves différentes. Ma préparation était bonne et j’ai réussi à faire des performances sur demande », soutient l’athlète originaire de Saint-Bruno, au Lac-Saint-Jean.

Le Belge Maxime Carabin a remporté le 100 m en 16,90 s, soit plus d’une seconde d’avance sur le Suisse Fabian Blum (17,98 secondes), deuxième du jour. Le Mexicain Leonardo De Jesus Perez (18,02 secondes) a complété le podium.

Même s’il a inscrit une marque personnelle lors des qualifications du 400 m T52, c’est sa huitième place au 100 mètres qui a procuré le plus de satisfaction au Québécois.

« J’ai plus de misère depuis le début au 100 mètres, alors que le 400 mètres se déroule plus comme prévu. Au 100 mètres, c’était une agréable surprise de voir que j’irais en finale et j’ai presque réalisé un record personnel à cette épreuve. […] Ça me donne confiance dans la préparation que nous avons faite dans la dernière année. Tant qu’on n’a pas la preuve (de ce que l’on vaut) en compétition, on doute toujours un peu. Là, c’est venu confirmer que nous avons fait du bon travail et que l’on va continuer comme ça pour la suite. »

Celui dont l’entraînement est supervisé par Nathalie Séguin au Club d’athlétisme de l’Université Laval a pris part à sa première compétition internationale en mai 2022. Comme il l’explique, le fait d’être dans la fin de la vingtaine a précipité un peu les choses pour lui s’il voulait tâter le pouls de la scène sportive mondiale.

« Je n’avais pas trop de temps à perdre et dans les six premiers mois, j’avais déjà commandé mon premier fauteuil de course. J’ai accéléré les choses pour obtenir ma classification internationale en Suisse et les choses ont déboulé rapidement. Disons que les Championnats du monde dès cette année, ce n’était pas prévu, mais quand ça arrive, on ne refuse pas ça. »

Anthony Bouchard ne veut pas s’emballer à propos d’une éventuelle présence aux Jeux paralympiques de Paris l’été prochain. Il sait que beaucoup de travail l’attend, dont les Championnats canadiens, dans deux semaines, et les Jeux parapanaméricains à Santiago, en novembre.

Les Championnats du monde qui auront lieu à Kobe, au Japon, en mai 2024, auront un impact majeur à savoir si Bouchard deviendra officiellement un Paralympien dans les mois suivants.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires