16 Juin - 2022 | par Sportcom

Paranatation – Championnats du monde

Une médaille de chaque couleur pour Tess Routliffe

Nouvelle

Une paranageuse canadienne en action à la brasse.

Facebook, Natation Canada

Montréal, 16 juin 2022 (Sportcom) – Déjà auréolée du titre mondial au 100 mètres brasse (S7) obtenu la veille et d’une médaille d’argent au 200 mètres quatre nages (S7), Tess Routliffe a ajouté une médaille de bronze à sa collection des Championnats du monde 2022 de paranatation. Jeudi, à Madère (Portugal), la Montréalaise d’adoption a été la troisième plus rapide du 50 mètres papillon chez les S7.

Routliffe a affiché un temps de 35,40 s lors de cette course remportée par sa compatriote Danielle Dorris (34,01 s), elle qui a mené de bout en bout. L’Italienne Giulia Terzi (34,83 s) s’est faufilée entre les deux Canadiennes à cette finale où la Montréalaise Myriam Soliman (+9,74 secondes) a pris le huitième rang.

« Je suis vraiment contente de cette nage ! C’est vraiment bien que nous soyons là toutes les trois », a expliqué Routliffe, originaire de Calendon, en Ontario. « Trois Canadiennes sur huit nageuses en finale, c’est plutôt cool ! J’ai beaucoup travaillé le papillon en prévision de la course de quatre nages. C’est un record personnel pour moi. J’ai juste coursé contre la personne à côté de moi et j’ai eu du plaisir ! »

L‘autre médaille canadienne du jour a été l’œuvre de Nicholas Bennett, de Victoria, deuxième au 200 mètres quatre nages SM14.

Félix Cowan, de Brossard, s’est classé quatrième au 50 m libre S8 avec une marque personnelle de 27,63 s. Le paranageur de 19 ans a raté le podium par seulement 7 centièmes de seconde derrière le Polonais Michal Golus.

Alec Elliot a été un autre Québécois finaliste d’une épreuve individuelle jeudi. Le Paralympien des Jeux de Rio et de Tokyo a terminé au huitième rang du 100 mètres papillon S10.

Au relais mixte 4×100 mètres quatre nages (34 points), James Leroux a fait équipe avec Shelby Newkirk, Jack Gill et Katarian Roxon pour finir au huitième rang, à un peu plus de 14 secondes de l’équipe gagnante, soit celle de l’Australie.

En matinée, Arianna Hunsicker s’était classée cinquième de sa course des préliminaires au 100 m papillon (S10). Nicolas-Guy Turbide était inscrit au 50 mètres libre (S13), sauf qu’il n’a pas pris le départ.

Les Championnats du monde de paranatation se poursuivront vendredi.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

24 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une fin de saison en or pour Aurélie Moisan

Montréal, 24 mars 2024 (Sportcom) – Aurélie Moisan n’arrive toujours pas à y croire ! Après avoir une saison au-delà de ses…

Nos partenaires