4 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Paranatation – Séries mondiales

Rivard en or, Hunsicker et Turbide en bronze

Nouvelle

Twitter, Natation Canada

Montréal, 4 février 2024 (Sportcom) – Aurélie Rivard est montée sur la plus haute marche du podium du 50 m libre A des Séries mondiales de paranatation d’Aberdeen, en Écosse, dimanche. L’athlète originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a stoppé le chrono à 27,91 s, ce qui lui a procuré un pointage de 948 points en vertu de sa classe des S10.

Aux Séries mondiales, les athlètes de différentes classes de handicap s’affrontent dans une même course et le calcul du pointage est fait au prorata de chaque classe.

Sur le podium, Rivard a été accompagnée d’Arianna Hunsicker (899 points, classe S10), médaillée de bronze. La Brésilienne Mariana Ribeiro (912 points, classe S9) s’est intercalée entre les deux Québécoises.

« C’est la première compétition internationale de l’année paralympique et nous sommes en période d’entraînement. Le but c’était juste de nager le plus vite possible pour voir où on se situe avant les sélections qui sont dans trois mois, a avancé la médaillée d’or. Je suis contente d’avoir fini avec un bon temps au 50 mètres et d’avoir brisé les 28 secondes, en plus d’avoir gagné la médaille d’or. Je vais partir avec ce que j’ai appris ici et continuer à travailler là-dessus pour les trois prochains mois. »

À cette même épreuve, mais chez les hommes cette fois, Nicolas-Guy Turbide (classe S13) a récolté le bronze avec son chrono de 25,20 s, bon pour 781 points. Le Français Dimitri Granjux n’a pas été le plus rapide avec ses 44,06 s, mais c’est sa classe S3 qui a fait la différence au pointage où il a fini avec 1041 points. Le Néerlandais Rogier Dorsman (25,69 s, classe 11) a été médaillé d’argent avec ses 912 points.

Turbide s’est dit satisfait de sa prestation compte tenu que son entraînement a été limité depuis le début de la nouvelle année.

« Cette compétition, c’est plus un retour en forme pour moi, car je me suis cassé un doigt en décembre. Ça fait seulement deux semaines que je suis de retour dans l’eau. Honnêtement, c’est une bonne performance et je suis assez content. »

Alexander Elliot a été l’autre Québécois à accéder à une finale A, celle du 100 m papillon. Le paranageur de classe S10 a pris le septième rang avec ses 726 points.

Pour sa part, Philippe Vachon (S8) a pris part aux finales B du 50 m libre et du 100 m papillon, deux courses où il s’est classé cinquième.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juin - 2024 | par India Lafond

Sept Québécois en action à Val di Sole

Montréal, 16 juin 2024 (Sportcom) – Ce dimanche, sept représentants de la Belle Province étaient en action sur la piste de Val…

Nos partenaires