10 Déc - 2022 | par Luc Turgeon

Biathlon – Coupe du monde

Parfait au tir, Jules Burnotte gagne en confiance

Nouvelle

Montréal, 10 décembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte sentait que ses performances au tir allaient se replacer en ce début de saison. Il a visé juste, tant dans ses paroles que sur ses skis, réussissant tous ses tirs samedi au relais de la Coupe du monde d’Hochfilzen.

« J’étais capable de bien tirer à l’entraînement, j’avais super bien fait aux sélections, mais je n’avais pas encore réussi à concrétiser en Coupe du monde. Ça aura pris cinq courses, alors ça fait du bien ! » a confié le Québécois à Sportcom.

Burnotte et ses coéquipiers de l’équipe canadienne ont pris le 11e rang de cette épreuve en Autriche, affichant un temps de 1 h 21 min 27,6 s (+3 minutes et 25 secondes). Les athlètes ont coursé sous la neige samedi. Malgré les conditions plus difficiles, il s’agissait d’un parcours qui plaisait au Sherbrookois par sa configuration.

« On retrouve beaucoup moins de dénivelé et plus de sections roulantes où on peut conserver sa vitesse », a-t-il précisé.

Après la course, il s’est naturellement réjoui de sa vitesse et de sa précision au tir. Bien qu’il ait remarqué une amélioration, Jules Burnotte note toutefois qu’il reste du travail à faire au ski afin de rivaliser avec les autres compétiteurs.

« C’était encore difficile, mais mieux que les autres fois. Je garde espoir, j’avais commencé à accepter le fait que j’étais juste plus lent cette année. Je sens que ça pourra être encore mieux la semaine prochaine », a ajouté celui qui s’est classé 86e du sprint 10 km la veille, un résultat insuffisant pour se qualifier à la poursuite qui aura lieu dimanche.

Adam Runnalls, Christian Gow et Trevor Kiers étaient les autres représentants du Canada au relais 4×7,5 km.

Le quatuor norvégien a dominé la course en l’emportant avec une avance de 20 secondes sur les Suédois. Les Allemands ont terminé troisièmes, à 28,6 secondes des médaillés d’or.

Burnotte reprendra l’action à compter de jeudi, à la Coupe du monde d’Annecy-Le Grand Bornand, en France.

« C’est un parcours qui me convient bien où il y a beaucoup de spectateurs. Une foule superbe qui a toujours hâte d’assister à l’événement. Ça va être plaisant et j’ai hâte d’avoir une autre occasion de courser. »

Vous pourriez aussi aimer...

9 Juin - 2024 | par Luc Turgeon

« On a manqué de jus » – Nicholas Hoag

Ottawa, 9 juin 2024 (Sportcom) – Bien que les encouragements de la foule ottavienne aient ardemment soutenu les volleyeurs canadiens, c’est la…

18 Juin - 2024 | par Luc Turgeon

Capitaine Hoag vise ses troisièmes JO

Montréal, 18 juin 2024 (Sportcom) – Ne vous méprenez pas, l’impact du capitaine Nicholas Hoag va bien au-delà de son temps de…

Nos partenaires