6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

Des relais d’or et d’argent

Nouvelle

Twitter, Patinage de vitesse Canada

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont prouvé que même sans Charles Hamelin, désormais retraité, ils étaient en mesure de tenir le flambeau bien haut. C’est ce qu’ils ont fait dimanche, en remportant la médaille d’or à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Salt Lake City, en Utah.

Le quatuor canadien a fait monter l’intensité de la finale à 23 tours de la fin lorsque Steven Dubois a pris les commandes de la course pour ensuite en rajouter une couche à son relais suivant. Les Chinois se sont brièvement retrouvés en tête avec 14 tours à faire, mais c’est encore Dubois qui a propulsé Pascal Dion en avant au début des dix derniers tours.

Maxime Laoun a bien bloqué les dépassements dans ses derniers tours et Jordan Pierre-Gilles a parfaitement poussé Dubois pour fermer la porte au nez des Coréens au même moment où un patineur kazakh a perdu pied. Dubois a mis les gaz au fond pour distancer les Chinois et Coréens qui se sont fait une chaude lutte pour la deuxième place où ce sont les Coréens qui ont fini avec la médaille d’argent.

Félix Roussel a aussi été récompensé d’une médaille d’or pour avoir patiné en quart de finale.

Quelques minutes plus tôt, Danaé Blais, Kim Boutin, Courtney Sarault et Renee Marie Steenge avaient été les deuxièmes plus rapides en finale féminine du relais. Les Canadiennes s’étaient également classées deuxièmes à l’étape montréalaise de la semaine dernière.

Claudia Gagnon et Rikki Doak ont elles aussi reçu une médaille, car elles ont patiné dans les rondes préliminaires.

« C’était la première fois que nous avions cet ordre de patineuses et c’était la deuxième fois de ma carrière que je terminais un relais. Il y avait donc beaucoup de pression et au final, ça s’est quand même assez bien passé », a reconnu Blais, qui a perdu la pole position en fin d’épreuve.

« On a fait quelques petites erreurs, nous avons eu du retard en milieu de course et cela nous a pris un peu d’énergie. Et avec un tour et demi à faire, je n’avais pas une super bonne ligne. J’ai encore beaucoup à apprendre à la dure, mais disons que c’était proche ! »

Le Nouveau-Brunswick à l’honneur aux épreuves individuelles

La journée de samedi avait été marquée par les médailles d’or des Québécois Kim Boutin et de Maxime Laoun au 500 m. Dimanche, c’était au tour des Néo-Brunswickoises Courtney Sarault et Rikki Doak de monter sur un podium individuel. Sarault a obtenu l’argent au 1000 m, tandis que Doak a été décorée du bronze au 500 m.

Steven Dubois (500 m), Danaé Blais (500 m) et Pascal Dion (1000 m) ont tous été finalistes, mais ils n’ont pas été en mesure de se frayer un chemin jusqu’au podium.

C’est Danaé Blais qui est passée la plus près d’y arriver. En effet, la patineuse de Châteauguay s’est fait souffler la médaille de bronze du 500 m par sa compatriote Rikki Doak de seulement 8 millièmes de seconde dans ce qui était la première finale A dans un 500 m de Coupe du monde de sa carrière.

« Même si c’est de la frustration, en même temps, ça reste de beaux exploits pour quelqu’un qui ne pensait pas être une sprinteuse. Être dans une finale A, je peux être fière de moi. Je dois apprendre à la dure, car je n’ai aucune expérience au 500 mètres à l’échelle internationale, mais tranquillement, mon cerveau assimile ce qu’il faut faire », a résumé Blais.

Steven Dubois s’est retrouvé en queue de peloton en deuxième moitié de la finale du 500 m et il a manqué de temps pour trouver la faille dans le groupe et faire un dépassement. Il a tout de même pu passer de la cinquième à la quatrième dans la dernière ligne droite.

Au 1000 m masculin, Pascal Dion était provisoirement troisième derrière deux Sud-Coréens, lorsqu’il a perdu l’équilibre à la sortie du dernier virage de l’avant-dernier tour et a conclu au cinquième rang.

Quant à Kim Boutin, elle s’est classée troisième de la finale B du 1000 m, bon pour la huitième place au classement cumulatif.

L’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste demeurera à Salt Lake City afin de prendre part aux Championnats des quatre continents, la fin de semaine prochaine.

Autres résultats québécois

500 m H
12- Mathieu Pelletier
18- Jordan Pierre-Gilles

1000 m F
15- Claudia Gagnon

1000 m H
17- Félix Roussel
23- Maxime Laoun

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

22 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Innover au grand air

Forcés de s’entraîner à l’extérieur, Maxime Deschamps et Deanna Stellato-Dudek ont inventé une nouvelle figure durant la pandémie. Montréal, 22 novembre 2022…

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

Nos partenaires