19 Avr - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Escrime

Philippe Beaudry : d’une passion à l’autre

Montréal, 19 avril (Sportcom) – En garde. Prêt. Allez ! Ces mots ont rythmé pendant plus d’une quinzaine d’années les journées du sabreur Philippe Beaudry. Les dernières touches du Québécois sont maintenant derrière lui. Mardi soir, le Montréalais a officiellement mis un terme à sa vie d’athlète.

L’ultime duel à l’international du Québécois aura donc été dans le tableau des 128 aux Championnats du monde de 2014, disputés à Kazan, en Russie. Depuis, de mures réflexions et la fin de son parcours universitaire l’ont convaincu de passer à la prochaine étape.

« Des blessures sont survenues et des occasions d’emploi se sont pointées. J’ai maintenant d’autres projets », explique celui qui a eu 29 ans le 16 mars dernier.

C’est avec le devoir du sentiment accompli que Beaudry, 30e aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 et 24e à Londres en 2012, met fin à ce chapitre de sa vie. « J’ai totalement réalisé mon rêve d’enfance dans le sport. C’est le temps de tourner la page. »

De précieux souvenirs

Membre de l’équipe nationale depuis 2004, le natif de Sherbrooke a été aux quatre coins du monde à la conquête des sommets de son sport.  Celui qui est devenu le premier sabreur du pays à monter sur le podium en Championnats du monde juniors lorsqu’il a raflé le bronze en 2007 en conservera des souvenirs impérissables.

Sa première qualification olympique, obtenue à l’arraché lors de l’épreuve de qualification olympique panaméricaine, restera toujours gravée dans sa mémoire. « Quand j’ai réussi la touche finale, je suis tombé à genoux et mon entraîneur Jean-Marie Banos est venu me rejoindre. Nous nous sommes serrés dans les bras. C’était un moment tellement fort », se souvient-il.

Philippe Beaudry a également une pensée pour ses anciens coéquipiers Vincent Couturier et Joseph Polossifakis. Et c’est avec beaucoup de fierté qu’il a appris la nomination de ce dernier au sein de l’équipe olympique pour les Jeux de Rio cet été. « Nous avons parcouru le monde ensemble. Ça n’a pas été toujours facile, mais nous nous sommes toujours soutenus. »

Un avenir bien tracé

S’il fait un pas en avant, Philippe Beaudry ne fait pas une croix sur son passé. « Sylvie Bernier a déjà dit qu’on ne serait jamais d’ex-Olympiens. Nous allons toujours l’être, même après 20, 30 ans et c’est un peu vrai. Je vais toujours garder cet esprit et les valeurs que j’ai apprises. Je les transpose dans ma vie maintenant, autant professionnellement et personnellement. »

Ces deux dernières années, Philippe Beaudry s’est habitué tranquillement à son nouveau mode de vie. « Des fois, ça fait drôle.  Je suis à Montréal et non pas en camp d’entraînement en plein cœur d’une forêt au Bélarus ou dans une chambre d’hôtel en Ukraine avec des draps de papier. »

« C’est très différent, poursuit-il. Mais le plus important est que j’ai trouvé un travail qui me passionne autant que l’escrime. Une des plus grandes peurs des athlètes est d’être incapable de réussir à s’accomplir dans un autre domaine.  Je suis content de tourner la page et savoir quoi écrire sur la nouvelle. »

Maintenant conseiller en placement à la Financière des professionnels, Beaudry a trouvé sa nouvelle voie. « J’ai toujours été émerveillé par les histoires des autres. En escrime, j’ai eu la chance de voyager à travers le monde et découvrir différentes cultures avec toutes sortes d’histoires. Je suis encore dans un contexte encore où chaque personne est unique. J’adore pouvoir les guider, les soutenir et leur offrir une expertise personnalisée. »

Bien qu’il donne des cours d’escrime, Philippe Beaudry se destine maintenant à un autre sport : le CrossFit ! « Ça garde en forme ! Je fais quelques petites compétitions pour m’amuser ! »

« L’escrime a fait partie de ma vie pendant 15 ans. J’espère en avoir pour longtemps dans ma nouvelle carrière qui s’étendra aussi sur au moins 15 ans », conclut Philippe Beaudry.

Vous pourriez aussi aimer...

31 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale (Jeux du Commonwealth)

Haltérophilie – Les deux Darsigny médaillés de bronze Un total de 196 kg a permis à Tali Darsigny de décrocher une médaille…

23 Juil - 2022 | par Mathieu Fontaine

Éviter la casse avant les Champs-Élysées

Montréal, 23 juillet 2022 (Sportcom) – Les coureurs avaient rendez-vous pour un contre-la-montre, samedi, à l’occasion de la 20e et avant-dernière étape du…

Nos partenaires