6 Mai - 2022 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route – 4 jours de Dunkerque (2.Pro)

Human Powered Health perd le maillot rose, mais demeure au plus fort de la lutte

Sprint Cycling

Montréal, 6 mai 2022 (Sportcom) – La quatrième étape a de nouveau laissé place à une lutte de tous les instants, vendredi, aux 4 jours de Dunkerque. Meneur à l’aube de cette course, le Néerlandais Arvid De Kleijn, coéquipier de Pier-André Côté chez Human Powered Health, n’a pu conserver sa première place au classement général provisoire, mais demeure en bonne posture avec deux étapes à faire.

La formation américaine ne visait rien d’autre qu’une victoire d’étape pour son meneur vendredi, mais elle est arrivée tout juste à court de l’objectif. De Kleijn a profité du bon travail de ses coéquipiers et a bataillé au sprint final, où il s’est classé cinquième. Il a ainsi récolté son troisième top-5 de la semaine.

« C’était encore assez chaotique comme journée ! On voulait aller chercher la victoire et mettre en banque les 10 secondes de bonification pour Arvid, mais on n’a pas pu le déposer aussi loin qu’on l’aurait voulu. J’ai réussi à l’emmener jusqu’à 4 kilomètres de l’arrivée et après, ç’a explosé de partout », a indiqué Côté au terme de l’épreuve.

Le Belge Lionel Taminiaux (Alpecin-Fenix) a été le plus rapide dans la dernière ligne droite pour triompher devant le Polonais Stanislaw Aniolkowski (Bingoal Pauwels Sauces WB) et son compatriote Gerben Thijssen (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux).

Ce n’est toutefois pas la victoire qui a fait la différence au classement général provisoire, mais bien les sprints intermédiaires, où Evaldas Siskevicius s’est particulièrement démarqué. Membre de l’échappée du jour, le Lithuanien a cumulé 5 secondes de bonification dans la première moitié du parcours de 175 kilomètres, avant de rentrer à bon port en 38e place, dans le même temps que le vainqueur.

Il s’est du même coup emparé du maillot rose de meneur avec une seconde de priorité sur Thijssen et De Kleijn, provisoirement deuxième et troisième.

« Nous savions qu’il y avait une seconde importante à rattraper en raison de l’échappée, mais on a vite constaté que beaucoup d’équipes étaient intéressées, a poursuivi Côté. Les favoris ont bataillé dans les sprints intermédiaires et Arvid est resté bien placé tout au long de la course. On a quand même fait un bon travail d’équipe dans l’ensemble. »

Après avoir roulé aux côtés d’Arvid De Kleijn pendant la grande majorité de l’épreuve, le cycliste de Saint-Henri est demeuré dans le peloton principal mené par Lionel Taminiaux pour terminer en 41e place.

« J’aurais vraiment aimé mener Arvid plus loin et je pense qu’on peut encore améliorer notre approche pour les sprints, a-t-il analysé. Par contre, c’est très difficile de le faire dans des courses comme cette semaine, où aucune équipe n’est vraiment en mesure de contrôler la course. Ce n’est pas très propre et ça devient une machine à laver infernale dans les derniers kilomètres ! »

Pier-André Côté et les membres de Human Powered Health seront de retour sur les routes françaises samedi pour y disputer la cinquième et avant-dernière étape des 4 jours de Dunkerque. Aux dires du Québécois, cette course de 184 kilomètres entre Roubaix et Cassel s’annonce déterminante pour le classement final et il sera prêt pour l’occasion.

« Demain (samedi), c’est l’étape que j’attends depuis le début de la semaine. Ce sera encore un gros chantier et on va devoir rouler intelligemment. Historiquement, l’échappée se rend souvent jusqu’au bout et je pense que j’aurai mon billet. Si j’ai les jambes, c’est sûr que je vais tenter quelque chose ! » a conclu celui qui occupe le 25e échelon (+11 secondes) au classement général provisoire.

Vous pourriez aussi aimer...

11 Nov - 2022 | par Mathieu Fontaine

Une victoire majeure qui donne faim

Montréal, 11 novembre 2022 (Sportcom) – Il a beau avoir obtenu « la plus grosse victoire de sa carrière » cette semaine à…

Nos partenaires