3 Mai - 2022 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – 4 jours de Dunkerque (2.Pro)

Un coéquipier de Pier-André Côté l’emporte dans un sprint chaotique

Nouvelle

Photo: Sprint Cycling

Montréal, 3 mai 2022 (Sportcom) – De lourdes chutes ont marqué la fin de la première étape des 4 jours de Dunkerque, mardi, en France. Deuxième à franchir la ligne d’arrivée, le Néerlandais Arvid De Kleijn, coéquipier de Pier-André Côté chez Human Powered Health, a hérité de la victoire après le déclassement de l’Australien Sam Welsford (DSM).

Il ne restait qu’environ 50 mètres à parcourir lorsque le Belge Arnaud De Lie, de l’équipe Lotto Soudal, a joué d’audace en tête de ce sprint massif en tentant de se frayer un chemin entre Dan McLay (Arkéa Samsic) et Welsford. Ce dernier est légèrement sorti de sa trajectoire vers sa gauche et est entré en contact avec De Lie, ce qui a causé la chute de plusieurs coureurs par la suite.

Derrière, Pier-André Côté a réussi à éviter le pire et a été le 14e à compléter le parcours.

« Je pense bien que j’avais un ange gardien à la toute fin ! On peut me voir franchir la ligne à quasiment 1 km/h, j’ai dû faire les 100 derniers mètres juste en freinant et en zigzaguant entre des vélos qui volaient autour de moi », a raconté le Québécois, ravi de s’en être sorti indemne et de voir son coéquipier triompher.

« On a fait le travail pour Arvid, mais on est loin de lui avoir donné l’approche parfaite, c’était tellement chaotique ! » a-t-il ajouté.

L’étape de 161 kilomètres, disputée entre Dunkerque et Aniche, s’est conclue avec un faux plat descendant, comportant un virage sur la gauche, puis une route qui devenait de plus en plus étroite sur 1,5 kilomètre.

Il s’agit de la première victoire d’Arvid de Kleijn cette saison. Pas moins de 118 cyclistes ont fini dans le même temps que le gagnant. Pénalisé après la course, Sam Welsford ferme la marche de ce peloton.

« Arvid était le plus fort aujourd’hui (mardi). On le voit de la façon qu’il revient dans les roues avec plus de vitesse que les gars autour de lui. On l’a placé comme on le pouvait, mais c’était difficile de le positionner à la perfection. Notre exécution n’était pas parfaite et malgré ça, Arvid est présent et rapide, alors c’est vraiment motivant pour le reste de la semaine. »

Un tel résultat confirme les appréhensions de la formation Human Powered Health qui avait ciblé quatre étapes, dont celle de mardi, pouvant se jouer dans un sprint massif, . Pier-André Côté tentera de mener son coéquipier vers d’autres victoires au cours des prochains jours et croit avoir les outils nécessaires pour y parvenir.

« On a la confirmation qu’Arvid a de superbes jambes et est en mesure de livrer. Personnellement, je me sentais vraiment bien et je vais essayer de faire le meilleur travail possible pour le soutenir. Encore plus qu’aujourd’hui, parce que j’ai couru un peu en rattrapage et j’avais de la misère à le rejoindre dans le dernier kilomètre », a poursuivi le vainqueur du Grand Prix Criquielion, en mars dernier.

« À 150 mètres de la ligne, c’était trop tard pour l’aider autant que j’aurais voulu, mais j’ai les jambes pour faire ce travail-là. »

La course des 4 jours de Dunkerque – qui a conservé son nom d’origine, même si elle se déroule désormais sur six jours – reprendra mercredi avec une étape de 181,5 kilomètres, entre Béthune et Maubeuge.

Vous pourriez aussi aimer...

23 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Eliot Grondin victorieux à la maison

Mont-Sainte-Anne, 23 mars 2024 (Sportcom) – Médaillé d’or et de bronze il y a un an au Mont-Sainte-Anne, Eliot Grondin a poursuivi…

Nos partenaires